Les agriculteurs, contributeurs du « produire plus et mieux »

Productions et énergies
Plastiques agricoles Adivalor

En 15 ans, les agriculteurs ont recyclé 2/3 des plastiques et emballages usagés. A comparer aux 25% des déchets ménagers recyclés...

07/03/2017 - 12:00

«Présenter l’ensemble des travaux et des innovations menés par le consortium Hubagro, du champ jusqu’à l’assiette», était l’objectif du colloque organisé le 27 février au Sima.

Partagez cet article: Les agriculteurs, contributeurs du « produire plus et mieux »

«Produire plus et mieux c’est possible », a expliqué Jacques Mathieu, président d’Arvalis, en introduction, signalant que «l’innovation n’était pas que technologique mais pouvait être également agronomique et organisationnelle.»

Constitué d’instituts techniques et de recherches (Arvalis, ITB, Terres Innovia…) et d’organisations professionnelles (APCA…), le Hubagro a pour vocation d’apporter aux agriculteurs «des méthodes de productions innovantes et compétitives dans le respect de l’environnement et de la qualité sanitaires des produits.» Dans cette approche, les instituts et OPA semblent sortir d’une logique pyramidale et analytique pour aller vers des savoirs «composites» où les producteurs sont de plus en plus contributeurs

Recyclage équipements agricoles: la France pionnière

«Il y a une une évolution spectaculaire à ce niveau», reconnait Pierre de Lapineau d’ADI Valor. Créée en 2001, cette initiative de tri des plastiques et emballages usagés sur les exploitations agricoles affiche aujourd’hui un taux de collecte de 75%. 90% des matières recyclables sur les exploitations agricoles sont aujourd’hui envoyé vers le recyclage, contre seulement 25% à l’échelle des ménages.

«Pour s’améliorer encore, l’agriculteur devra faire adapter ses équipements pour permettre un meilleur recyclage, notamment pour les films plastiques de paillage qui sont souvent souillés à la sortie du champs», remarque Pierre de Lepineau.

Couverts végétaux et base de données

Parmi les «innovations» agronomiques présentées, le projet SYPPRE  qui s’effectue à l’échelle des systèmes de cultures pour atteindre la «multi-performance». L’objectif est l’acquisition d’outils, de connaissances et de données sur trois volets techniques: un observatoire auprès de 1000 agriculteurs pour dresser un état des lieux, 5 nouvelles plateformes expérimentales avec des systèmes de culture innovants, un travail mené avec des réseaux d’agriculteurs pour valoriser leur expertise.

 

Simple Share Buttons