[Essai station Weenat] Une météo de poche pour la cuma

Tests et avis
cuma la po fourche

Frédéric Jolly, Xavier Martin et Mathias Craipeau ont chacun pris en main une station météo complète.

07/12/2017 - 06:30

La cuma La Pô Fourche (Vendée) a testé des stations météo connectées Weenat. Avoir sous la main autant d’informations pour la conduite des cultures s’avère intéressant à l’échelle de l’exploitation et ouvre des perspectives au niveau d’un groupe.

Partagez cet article: [Essai station Weenat] Une météo de poche pour la cuma

Les Anciens prévoyaient la météo en levant les yeux pour scruter les nuages, le vol des oiseaux ou la couleur du ciel au coucher. Ils auraient pris pour des fous les agriculteurs d’aujourd’hui qui, au contraire, baissent le nez vers leur smartphone… pour en apprendre cent fois plus. Focus sur la météo connectée Weenat en cuma.

Trois stations dans la cuma

Au printemps dernier, Weenat a ainsi accepté de prêter trois stations météo à trois adhérents de la cuma La Pô Fourche (Vendée). L’essai avait pour but de recueillir l’avis des agriculteurs sur ces stations, mais aussi d’explorer une dimension collective possible de leur utilisation. La philosophie de Weenat : offrir simultanément des capteurs et un environnement agronomique pour les exploiter au mieux.

Une application conviviale

Le principe de la lecture des données sur un site ou une application s’est avéré très pratique par rapport au relevé manuel des sondes d’ancienne génération. L’interface Weenat est conviviale ; on sélectionne les données qu’on peut afficher, et la plage de temps : année, mois, semaine… Les testeurs ont pu consulter facilement les données des stations de leurs collègues. Quant à utiliser le système pour planifier des chantiers, l’ensilage leur semble être une piste intéressante à explorer. Plus de détails dans le numéro de décembre 2017 du mensuel Entraid’.

weenat tensiomètre

Aux équipements aériens s’ajoutent les sondes implantées dans le sol.

 

Aussi pour les viticulteurs

A signaler dans l’actualité : Weenat proposera en 2018 des capteurs spécifiques et des solutions pour la vigne. L’entreprise va lancer un capteur actinométrique (pour détecter le risque de gel mieux qu’avec un simple thermomètre), et un capteur d’humectation foliaire (pour plus de précisions dans la prévision de la pression maladie). Ils fonctionneront avec des OAD spécifiques vigne.

Publicité
Simple Share Buttons