Echanges franco-suisses

En région
En Suisse, des coopératives de matériels existent mais ne fonctionnent pas de la même manière

26 agriculteurs suisses à l’heure française dans les cuma des Quatre Chemins et des Quatre Vallées.

04/12/2017 - 18:00

C'est après deux heures précisément de route (ponctualité suisse oblige) que la délégation d'agriculteurs helvètes est venue découvrir deux cuma de Haute-Saône.

Partagez cet article: Echanges franco-suisses

Les Suisses ont franchi la frontière française le 16 novembre avec leur animateur de la Chambre jurassienne d’agriculture. Direction : les bâtiments des cuma des Quatre Chemins et des Quatre Vallées à Raucourt. 26 membres de ce groupe qui travaillent sur leurs charges de mécanisation étaient du déplacement. Ils ont apprécié le repas pris à Francourt et l’accueil des deux cuma hôtes. Celles-ci avaient mis les moyens pour accueillir ce groupe puisque sept représentants des deux cuma (en plus du salarié en groupement d’employeurs) étaient présents. La journée entière fut consacrée à la visite des bâtiments (atelier, hangar de rangement et station phyto avec local, aire de lavage et dispositif de traitement des effluents), ainsi que la présentation des matériels stockés. Ont été abordés aussi l’organisation mise en place pour rechercher l’efficacité maximale, et les coûts. Le tout ponctué de quelques anecdotes.

Evaluer les échecs, les réussites et les projets

Les suisses étaient curieux de connaître les motivations de départ, les réussites et les échecs, puis les corrections apportées à cette organisation collective et les projets encore à venir. Ce fut peut-être une découverte pour certains car les systèmes agricoles diffèrent entre la France et la Suisse. Même si certains Suisses exploitent aussi en France avec les contraintes de leur pays. Exemple : les tailles d’exploitations sont assez différentes, l’encadrement et le prix des productions aussi ; mais également le prix du foncier ! Cependant, la maîtrise des charges de mécanisation reste une préoccupation partagée et les moyens d’y parvenir assez souvent identiques. Le principe des coopératives d’utilisation de matériels est d’ailleurs existant et de longue date en Suisse, mais ne semble pas appliqué tout à fait de la même manière. Ce qui donnera peut-être lieu à un voyage d’étude dans l’autre sens ….

Philippe Mondelet
Publicité
Simple Share Buttons