Ecimeuse : un désherbage mécanique de rattrapage

Tests et avis
écimeuse ETR Breton Gréegoire agri

Une écimeuse ETR, du même type que celle de la cuma de Monflanquin (Crédit : Grégoire Agri).

01/03/2016 - 12:00

Deux cuma livrent leur avis sur l’utilisation d’une écimeuse sur les cultures.

Partagez cet article: Ecimeuse : un désherbage mécanique de rattrapage

Le désherbage mécanique peut s’avérer pointu à organiser en groupe quand il s’agit de herser ou biner. Par contre, l’écimeuse se prête bien au jeu du collectif. Ces appareils ont pour premier objet de couper «ce qui dépasse» d’une culture. En particulier des inflorescences d’adventices qu’on ne veut pas voir grainer, comme les chardons ou les rumex, en culture ou en prairie. Elles sont utilisées essentiellement en bio. La cuma de Monflanquin (Lot-et-Garonne) possède une ETR Breton depuis 2012. Le groupe bio de la cuma de l’Or Noir (Haute-Vienne) a, lui, opté pour une CombCut.

ecimeuse cuma monflanquin

L’écimeuse de la cuma de Monflanquin vue par le chauffeur (Crédit Martin Rey).

En résumé, deux avantages principaux :
– peu sensible à l’état du sol donc peu de souci de planning en cuma,
– intervention possible jusqu’au dernier moment avant récolte.

Des inconvénients :
– sélectivité liée à la différence de hauteur végétation/adventices (un peu moins pour CombCut),
– besoin d’un contrôle précis et constant de la hauteur de travail.

combcut justcommonsense stecomat

Des lames fixes et un rabatteur sur l’écimeuse CombCut.

Retrouvez leur témoignage dans le mensuel Entraid’ de mars 2016.

Les principaux constructeurs
ETR Breton (distribué dans l’Ouest par Grégoire Agri)
JustCommonSense (importé par Stecomat)
– Meneguzzo (importé par Micheletti)
– JR Agridistribution (Tél : 05 46 33 23 45)

 

Consulter un comparatif réalisé par le Ceta Bio d’OC (source Meneguzzo).

Publicité
Simple Share Buttons