Former la relève: des élèves de BTS dans les cuma lotoises

En région
Des élèves de BTS découvrent le fonctionnement des cuma dans le Lot.

En décembre, dans le Lot, 42 élèves de 1ère et 2e années de BTS ACSE (Analyse Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole) du lycée Animapole de la Vinadie ont été invités à une journée découverte des cuma.

12/01/2018 - 18:00

Pour se former à la coopération, rien de tel que d'aller sur le terrain. Des élèves de Bts du lycée agricole Animapôle de la Vinadie ont été accueillis par deux cuma en décembre. Objectif: découvrir le fonctionnement concret de ces groupes.

Partagez cet article: Former la relève: des élèves de BTS dans les cuma lotoises

La journée des 42 élèves de Bts du lycée Animapôle a débuté par une séquence de découverte des grands principes coopératifs en cuma, avec les animateurs de la fédération des cuma du Lot, Nathalie et Clément. Ils ont aussi présenté le mode d’organisation qui permet de maîtriser les charges de mécanisation.

L’après-midi, les élèves ont été reçus par la cuma de Saint-Médard-Nicourby et par celle de Gorses. Les jeunes en formation agricole ont évolué autour de trois ateliers. Après la présentation de la cuma de St Médard Nicourby par le président, Eric Amadieu, les élèves ont pu appréhender le parc matériel et son organisation, le fonctionnement coopératif ainsi que l’activité salarié, moteur pour une cuma. La journée s’est terminée par une photo de groupe et le partage d’une collation offerte par la cuma de St Médard-Nicourby.

Dans toute la France, des cuma accueillent des élèves et leurs enseignants, pour des animations thématiques: il s’agit parfois de forums de la coopération, pour découvrir la coopération sous toutes ses formes, alimentés par des débats pour confronter les points de vue, de journées thématiques sous le signe de la découverte des métiers agricoles ou encore de portes ouvertes, pour découvrir concrètement ce que peuvent apporter les cuma aux nouveaux installés.

Un thème exploré dans le supplément Formation d’Entraid, dont l’édition 2018 arrivera dans les établissements agricoles et chez les lecteurs en février.

 

Nathalie Hugon
Publicité
Simple Share Buttons