Enrubannage combiné, nouvelle activité à la cuma du Minez

En région
Un salarié et un responsable pour accuillir la presse à la cuma

Le combiné de récolte sera uniquement utilisé par les salariés de la cuma pour un coût prévu aux environs de 9€ la botte.

27/10/2017 - 12:39

Une presse enrubanneuse Mc Hale est venue compléter le parc matériel de la cuma du Minez (Finistère) cette saison. A l'issue de l'été, elle comptabilise déjà 3.700bottes réalisées, dont 1.500 de foin et paille.

Partagez cet article: Enrubannage combiné, nouvelle activité à la cuma du Minez

Jusqu’alors, l’enrubannage à la cuma du Minez se faisait en chantier décomposé, avec la presse Lely et l’enrubanneuse Kverneland. L’arrivé de ce type de machines chez les ETA voisines a fait mûrir le projet «combiné» au sein de la cuma, soucieuse d’offrir un meilleur service aux adhérents. Au moment du renouvellement du round baler, la question s’est donc posée. La cuma pouvait bénéficier de 20.000€ d’aide, pour un investissement de 85.000€ HT. Le groupe s’est lancé.

Maintien d’un service attractif

La nouvelle presse est une Mc Hale Fusion Vario à chambre variable et mono-courroie. Elle réalisera environ 2.500bottes par an de fourrage enrubanné, plus du conditionnement de foin et de paille. Elle est utilisée par dix adhérents de la cuma mais seuls les chauffeurs sont amenés à la conduire. En effet, il faut un certain temps avant de se faire la main et éviter certaines erreurs qui immobiliseraient rapidement la machine. En vitesse de pointe, le chauffeur annonce 45bottes/h. L’activité devrait coller, grâce à un coût prévu aux environs de 9€/botte, tout compris. Et pour 1€ de plus, l’adhérent peut bénéficier de l’option rotocut.

D’autres actualité de la cuma du Minez:

L’entraide prend tout son sens

 

Boris Moal
Publicité
Simple Share Buttons