Des fiches pour travailler sa flexibilité en sécurité

Elevages
Laitière au pâturage

Tenté de chercher à optimiser la taille de son troupeau quand l’alimentation coûte moins cher et que le nombre de places au couchage n’est plus limitant ? Des grilles existent pour vous aider à faire les bons choix.

14/04/2017 - 12:39

La flexibilité, pour résumer : produire plus quand le prix en vaut la chandelle, moins dans le cas inverse, est devenue une qualité utile à la sécurité de l’entreprise de production laitière. Pour en jouer, encore faut-il savoir à quoi engagent les leviers qu’envisage l’éleveur. Des fiches élaborées par l’Institut de l’élevage.

Partagez cet article: Des fiches pour travailler sa flexibilité en sécurité

Les éleveurs devront sécuriser au mieux leur revenu et ajuster leur système d’exploitation à la volatilité des prix. Au début de la décennie, l’Institut de l’élevage avait, par cette prévision, justifié un travail d’élaboration de fiches, outils d’aide à la décision, mises à disposition des éleveurs laitiers qui leur présentent une méthodologie d’analyse des leviers techniques qu’ils pourraient mettre en œuvre dans leur entreprise pour produire plus ou moins, en fonction de leur situation.

A une saison où le nombre de places à l’étable devient un facteur moins limitant pour des troupeaux qui pourraient être jour et nuit à l’extérieur, certains éleveurs pourraient être tentés d’augmenter temporairement leur nombre de vaches traites, à l’instar des associés du gaec de l’Isac qui témoignent dans le hors-série Elevage 2017 d’Entraid. Les outils de l’institut donnent par exemple un guide pour calculer ce qu’un retardement des réformes ou l’allongement de lactations peuvent faire gagner, ou perdre, d’un point de vue économique.

Pour accéder aux fiches flexi-sécurité de l’Idele, issues d’un projet Casdar : cliquez ici.

 

Simple Share Buttons