[Kuhn FBP 3135 ] Le saut dans le combiné presse enrubanneuse sans filet a séduit

Tests et avis
L'ensemble tracteur Case combiné d'enrubannage Kuhn dans la cour de la cuma.

Sa précédente enrubanneuse était en bout de course. La cuma La Fourragère (35) a choisi d’essayer un nouveau modèle de combiné capable de produire des balles tout plastique ou associant filet et plastique.

07/06/2018 - 06:13

La cuma La Fourragère (35) a osé essayer le combiné d’enrubannage FBP 3135 à liage plastique avec un modèle de pré série. Les utilisateurs s’en montrent satisfaits et constatent une bonne conservation de l’herbe et de la luzerne qu’ils stockent ainsi dans des balles qui se tiennent convenablement.

Partagez cet article: [Kuhn FBP 3135 ] Le saut dans le combiné presse enrubanneuse sans filet a séduit

A la cuma la Fourragère où un groupe s’intéresse particulièrement à l’amélioration de l’autonomie protéique et à l’optimisation des chantiers de récolte, les éleveurs disposent d’un nouvel atout dans leur jeu.

Ils ont profité de l’occasion de disposer d’un exemplaire d’un modèle en développement (Kuhn FBP 3135) pour se lancer dans l’enrubannage sans filet. S’il est capable de former des bottes de foin liées avec un filet, le combi-presse de la cuma d’Ille-et-Vilaine réalise aussi des balles d’enrubannage, liées avec le même film que pour l’emballage.

Avec ou sans plastique

Dans un groupe où des éleveurs laitiers et allaitants se côtoient, cette polyvalence est appréciable: «Quand c’est pour approvisionner un râtelier, le tout plastique n’est pas pratique», expliquent Florent Richard et Didier Bréal, des éleveurs concernés par l’activité. «Avec le filet, on enlève le plastique, on manipule la botte jusqu’à son emplacement puis on ôte le liage.»

En revanche pour d’autres méthodes de distribution, les utilisateurs n’ont plus qu’un unique déchet à gérer. Avec la technologie 3D et un film «de bonne qualité», l’opérateur passe environ sept couches, deux de plus pour la luzerne, et les éleveurs récupèrent des balles qui se tiennent et se conservent plutôt bien. Le tout plastique serait-il fantastique?

Un seul type de plastique dans les magasins de l'engin, il utilise les mêmes films pour lier et emballer.

Frédéric Davy (chauffeur du combiné à la cuma) salue la simplicité de la machine vis-à-vis des consommables. Le système de presse et l’enrubanneuse travaillent avec le même film plastique. Pour les utilisateurs, la gestion des déchets est plus pratique.

A lire aussi:

Enrubannage combiné, nouvelle activité à la cuma du Minez

Un mauvais film pour les oiseaux et les rongeurs

Par ici là bonne sortie pour les plastiques agricoles

L'ensemble tracteur - presse - enrubanneuse de la cuma avale un andain et pond des boules prêt-à-ramasser.

Il y rentre un andain d’herbe, il en sort une balle sous plastique. La nouvelle enrubanneuse de la cuma la Fourragère, en Ille-et-Vilaine, presse et emballe le fourrage en un passage et sans filet.

Publicité
Simple Share Buttons