[Salon aux champs 2017] Lin, la fibre cuma

Cultures
lin_culture_cuma_Salon aux Champs

La culture du lin est une activité importante dans les cuma en Normandie et dans les Hauts-de-France.

21/08/2017 - 15:47

Découvrir la plante, ses débouchés et l’atout que représente la cuma pour la cultiver, c’est tout l’enjeu d'un atelier totalement dédié au lin textile, présent au Salon aux Champs 2017.

Partagez cet article: [Salon aux champs 2017] Lin, la fibre cuma

Au Salon aux Champs, sur une parcelle de démonstration, l’idée est de présenter les différents matériels destinés à la récolte du lin. Arracheuse double, retourneuse double, enrouleuse et souleveuse de lin. Pour chaque matériel, une fiche abordera le coût de revient pratiqué en cuma.

Derrière cette idée et avec cette panoplie, l’un des objectifs est de présenter l’importance de l’activité dans les cuma de Normandie et des Hauts-de-France.

Des matériels spécifiques

Les cuma ont une place à part entière dans la filière lin. Pour présenter cette activité, une cartographie synthétisera la situation des cuma «lin» sur ces deux régions. Le réseau cuma, avec l’association des groupements de producteurs de lin, présentera aussi une enquête sur la place du parc matériels en cuma au niveau national. Cette enquête a été réalisée pour l’occasion.

Une bleue au salon

Parallèlement, une situation sur la production du lin au niveau mondial sera abordée, pour présenter cette culture pour la première mise en lumière au Salon aux champs. Pourquoi faire du lin? Quelles sont les valorisations possibles? Là encore, pour illustrer ce thème, il était facile d’être concret: une exposition d’objets issus de la production linière sera présentée sur le stand. Enfin, des liniculteurs seront présents pour expliquer l’intérêt qu’ils trouvent à être en cuma pour la récolte du lin. 

Denis Letellier
Publicité
Simple Share Buttons