Marché de la machine agricole : les concessionnaires moroses

Nouveautés
matériels d'occasion

L'occasion s'en tire mieux que le neuf.

10/01/2018 - 06:30

Les distributeurs de matériels agricoles ne voient pas vraiment venir la reprise. Ils maintiennent toutefois le renouvellement de leur personnel.

Partagez cet article: Marché de la machine agricole : les concessionnaires moroses

Interrogés par leur syndicat le Sedima, les concessionnaires de machines agricoles ne témoignent pas d’une grosse reprise fin 2017. Les prestations à l’atelier seraient en hausse de 2,8%, les ventes de matériels d’occasion de 2,5%, et celles de pièces de 1%.

Par contre, les prises de commande de matériels neufs seraient stables, en comparant le second semestre 2017 avec celui de 2016. Le secteur des équipements d’élevage est particulièrement touché. Ces concessionnaires envisagent une légère hausse pour les matériels d’occasion en 2018, mais une baisse de 1,4% pour le neuf.

Sedima taux de marge

Une baisse constante du taux de marge (Source : Sedima).

Taux de marge en baisse

Le Sedima estime que ses adhérents du secteur agricole ont vu leur taux de marge baisser de 5 points entre 2013 et 2016, passant de 21% à 16%. En comparaison, les constructeurs bénéficient d’une reprise en 2016, remontant à 23% après une forte régression. L’évolution des ventes et du marché est perçue comme la première source de préoccupation des distributeurs. Viennent ensuite le recrutement et la motivation du personnel. Puis, suite logique du premier point, arrive la trésorerie de leur entreprise.

Sedima préoccupations

Des préoccupations d’ordre économique (Source : Sedima).

A lire aussi sur le même sujet : le marché du tracteur évolution 2018, part de marché

Le recrutement toujours difficile

Les adhérents du Sedima ont embauché 2.200personnes en 2017, dont un bon tiers en alternance. Pour attirer plus de candidats, le syndicat lance une série d’actions, dont une campagne de communication pour la promotion des métiers.

Affiche promotion métiers

L’affiche de la campagne, déclinée en plusieurs thèmes.

  • François

    Morose ???? J’ai sollicité 5 concessionnaires pour devis et donc achat de matériel bio (bineuse, herse étrille, …) Un seul m’a fait un devis !!!!!!!!! les autres pas de nouvelles, 3 relances pour certains  » oui je m’occupe de vous… » rien du tout !! Pas de mail, pas de devis, pas de rdv, rien !!!! Tantpis pour eux !! Le premier sera le gagnant ! Alors la morosité des concessionnaires…. pas à moi !!!

    • Pascal Bordeau

      Votre expérience montre que derrière la moyenne se cachent des situations diverses et que la conjoncture même globalement négative selon le discours syndical des concessionnaires est sans doute bonne pour certains.

Publicité
Simple Share Buttons