Mini pelle : la maîtrise passe par la formation

Sur le terrain
formation conduite mini pelle

Formation à la conduite et à l'entretien de la mini pelle pour la cuma de la Volane en Ardèche.

10/08/2017 - 06:30

Créée en 2016 la cuma de la Volane, basée à Entraigues sur Volane en Ardèche, vient de recevoir son premier matériel, une mini pelle de 5,5 tonnes équipée d’un groupe de broyage. Parmi les 15 adhérents, 12 ont souhaité suivre une formation d’initiation à cet outil que la plupart n’avait jamais utilisé.

Partagez cet article: Mini pelle : la maîtrise passe par la formation

La Cuma de la Volane est née de la volonté de la commission agricole de la commune. « Il y a une reprise de l’activité agricole intéressante dans le secteur avec depuis quelques années plusieurs installations de jeunes » explique Gabin Aymard, trésorier de la Cuma. Comme premier matériel, la mini pelle a été choisie à l’unanimité. « Nous avons beaucoup de terrains accidentés et la mini pelle est utilisée pour créer et entretenir des pistes pour accéder à la châtaigneraie. C’est l’outil qu’il fallait pour aménager le territoire. »

La maîtrise de l’outil par la formation

La mini pelle est un outil particulier et peu de monde sait véritablement bien s’en servir. La Cuma a donc planifié une formation. Organisée par la frcuma AuRA, animée par la fdcuma, cette journée a été pilotée par Sébastien Trollat, formateur de la société Ceptentrion’Al basée à La Roche de Glun. Les participants ont pu apprendre les règles de sécurité, juger du potentiel de la machine, connaitre les facteurs de pannes, les réglages tout en s’entraînant à tour de rôle sur les trois machines réunies pour l’occasion sur l’exploitation de Clément Fauvain, jeune installé à Genestelle et administrateur de la cuma.

formation-mini-pelle-ardeche-cuma-de-la-volane-2

A tour de rôle, tous les adhérents ont pu acquérir les bases de la conduite de la mini pelle de la cuma.

« Nous mettons un point d’honneur à bien entretenir le matériel. C’était l’occasion de sensibiliser les adhérents au fait que l’entretien est le rôle de tout le monde et pas seulement de quelques-uns. La formation était un moyen pour que tous aient des bases solides dans la connaissance de l’outil aussi bien dans la conduite que dans l’entretien de tous les jours. Cela permet de démarrer avec de bonnes bases. »

formation-mini-pelle-cuma-de-la-volane-ardeche

l’entretien doit être l’affaire de tous et pas seulement de quelques-uns.

Un facteur de cohésion.

Cette journée de formation a aussi été « l’occasion de se réunir tous autour d’un outil. C’est important pour une Cuma de rassembler les adhérents autour d’un même thème. Cela permet d’échanger, de mieux se connaitre et de créer un groupe avec de la cohésion. » C’était aussi l’occasion d’intégrer les premières règles de fonctionnement qui seront consignées dans le règlement intérieur en cours d’élaboration.

formation-ardeche-cuma-de-la-volane-mini-pelle-3

Réunir les adhérents sur un même thème durant une journée permet de mieux se connaitre et de souder le groupe.

On recommence avec le tracteur

Un autre achat de la Cuma : un tracteur de 80 ch équipé d’un chargeur et qui arrivera vers la fin du mois d’aout. Là aussi, une formation sera organisée avec Franck Loriot, technicien de TMSE. « Cette formation aussi est importante. D’abord parce que certaines exploitations n’ont pas de tracteurs. Cela permettra donc à certains d’acquérir les bases de ce qu’il faut faire et ne pas faire et aussi apprendre à travailler avec un chargeur. L’autre aspect est que tout le monde pourra apprendre qu’un tracteur a un rendement différent suivant la manière dont il est conduit. Il est donc possible d’apprendre à mieux l’utiliser et faire en même temps des économies de carburant. »

Emmanuel Bouhelier / Pierre-Joseph Delorme.
Publicité
Simple Share Buttons