Moisson dans l’Allier : de mauvaises surprises en blé

En région
moissonneuse new holland

Après les pluies de début juillet, la moisson reprend enfin dans l'Allier.

13/07/2017 - 18:00

Encore une année particulière. Après les gelées de printemps, les records de chaleur en mai et juin, la pluie retarde la récolte du blé.

Partagez cet article: Moisson dans l’Allier : de mauvaises surprises en blé

Pour le colza, la récolte se termine doucement. Dans l’ensemble, les rendements observés tournent autour de 35 qx / ha. En ce qui concerne l’orge, le bilan est plutôt mitigé. Certains ont préféré ensiler directement les parcelles les plus touchées par le gel sur les épis intervenu durant le printemps. Dans l’ensemble, pour les parcelles non impactées par le gel, les rendements sont plus que corrects.

Le blé se fait attendre.

Peu de parcelles ont pu être récoltées avant les dernières pluies. Pour la cuma des Fonds à Bessay sur Allier, les premières parcelles ont rendu leur verdict. Un PS de seulement 74 du principalement à un phénomène d’échaudage durant les grosses chaleurs de fin mai début juin. Les pluies discontinues depuis début juillet laissent apparaitre un commencement de germination sur pied principalement dans les parcelles versées.

IMG_1192

Les pluies répétitives font craindre l’apparition de grains germés principalement dans les parcelles versées.

A lire aussi : MOISSONS2017: EN ORGE ET POIS, DE L’AVANCE DANS LE TARN ET L’AUDE et [Moisson 2017] Le potentiel est là… sauf s’il continuer à faire 30°C /

MOISSON : COUP DE CHAUD SUR LE BLÉ DUR

MOISSONS 2017 : APRÈS UN DÉMARRAGE CORRECT, « ON ATTEND LE BEAU TEMPS POUR FINIR DE BATTRE NOS 950 HA »

Publicité
Simple Share Buttons