Fine : égérie du salon de l’agriculture 2017

Le national
Fine bretonne pie-noire égérie Salon de l'Agriculture.

Qui est cette petite vache bretonne, star du Salon de l'Agriculture 2017 ?

23/02/2017 - 15:37

L’égérie du 54e Salon International de l’Agriculture s'appelle Fine, c'est une Bretonne Pie-Noir de 6 ans.

Partagez cet article: Fine : égérie du salon de l’agriculture 2017

Depuis son “élection”, elle vit sa vie de vache “normale” : elle est traite deux fois par jour, mange du foin et de l’herbe et rentre à l’étable la nuit avec toutes ses congénères. Elle a, depuis peu, droit à une mise en beauté régulière et une préparation en rencontrant de temps en temps des journalistes et photographes.

Son profil

Nom : Fine / Âge : 6 ans / Race : Bretonne Pie-Noir
Origine : Ferme 7 chemins à Plessé (Loire-Atlantique)
Robe : tachetée noire et blanche
Muqueuses : noires
Cornes : en forme de croissant de couleur blanche avec les pointes sombres
Encolure : mince
Traits de personnalité : discrète, déterminée, fière, meneuse et surtout gourmande


Voici son compte Twitter 


Tout savoir sur la race Bretonne Pie-Noire

Menacée de disparition, la Bretonne Pie-Noir a bénéficié dans les années 70 du premier plan national de sauvegarde d’une race bovine qui a permis de préserver et de relancer la race, symbole du patrimoine breton. L’effectif est alors passé de 311 vaches en 1976 à 2500 aujourd’hui, menées par soixante-dix éleveurs professionnels.

Vache mixte, elle est sobre, rustique et bien adaptée aux sols granitiques de Bretagne. Alliant performance – par rapport à ce qu’elle consomme – et facilité de vêlage, la Bretonne Pie-Noir est reconnue pour la grande qualité de son lait, très fromageable et sa viande très appréciée.

Reconnaissable à sa robe tachetée noire et blanche, sa tête fine, ses muqueuses noires, son encolure mince et ses cornes en forme de croissant de couleur blanche avec les pointes sombres, la race Bretonne Pie-Noir est la plus petite race de vache de France, mais aussi une des plus rustiques et faciles à élever.

Cédric Briand, son éleveur


Toutes les actualités du Salon de l’Agriculture dans notre dossier.

Publicité
Simple Share Buttons