Parts de marché tracteurs 2016: des rebondissements dans le parc cuma

Machinisme Agricole Nouveautés
Tracteur Fendt 500 tier 4F

Fendt enregistre une tres forte progression sur le marché du tracteur agricole en 2016. Impressionnant.

04/01/2017 - 16:07

Voici les premières tendances concernant le parc tracteur au sein des 11.000 cuma françaises. Certaines marques s'écroulent quand d'autres explosent.

Partagez cet article: Parts de marché tracteurs 2016: des rebondissements dans le parc cuma

Voici les premiers chiffres concernant les parts de marché tracteur de l’année 2016 au sein des cuma. Il est à noter que ce ne sont que des estimations qui seront mises à jour à la fin du premier trimestre 2017 afin de prendre en compte l’ensemble des tracteurs du parc. Ces données étant issues des données de gestion des cuma françaises, il peut y avoir quelques évolutions à prendre en compte le temps que les bilans comptables soient finalisés.

part de marché tracteur john deere new holland case ih fendt agco valtra kubota

Surprenantes évolutions pour ses premières estimations des parts de marché tracteurs agricoles du parc cuma.

Le leader reste leader

John Deere reste en tête du classement des ventes de tracteurs du parc Cuma avec 20,9% de parts de marché (PDM). D’après ses premières estimations, la marque enregistrerait un recul de 3.2 points par rapport au PDM 2015, qui situait le constructeur à 24.1%. En 2016, 80% des tracteurs John Deere sont de la gamme 6R avec une grande majorité de modèles 6145R, 6175R et 6190R. Au regard de l’évolution de sa part de marché sur les 5 dernières années (2011-2016) John Deere à une PDM moyenne de 22%.

Second du classement, le constructeur allemand Claas qui enregistrerait une pointe à 14,9%, soit une progression de 4,5 points. 76% des tracteurs Claas sont de la gamme Arion dont 80% des Arion 600. Sur 5 ans la PDM de Claas est de 11.7% au sein du parc cuma.

Fendt, Massey, Valtra !

Même progression pour le constructeur Massey Ferguson qui passe à 14% de PDM (+2.3 points), suivi de très près par Fendt qui frôle les 14% (+4.6 points). Pour le constructeur bavarois, la gamme des 700 représente la moitié du parc, quand celles des Fendt 900 et 500 comptent chacune 15% des investissements. Chez Massey Ferguson, la série 7700 est le cœur de marché avec 60% des acquisitions. La série 6600 est à 15%.

Autre belle progression à signaler entre 2015 et les estimations 2016, Valtra qui gagne 2.3 points pour passer les 8% de PDM. Une belle poussée pour le constructeur qui dispose d’une gamme aujourd’hui presque entièrement renouvelée.

De 2011 à 2016, les PDM de Massey Ferguson, Fendt et Valtra sont respectivement de 12.1%, 10.2% et 5,2%.

A l’inverse, Case IH dégringolerait à 8,6% de PDM, contre 15.3% l’année dernière. New Holland perdrait 1,9 point, tout en restant au-dessus de la barre des 12%. Le cœur de vente du constructeur italien serait à 45% de T7 à empattement long et d’un peu plus de 30% de T6.

Kubota gagne 1.8 points par rapport à 2015 pour atteindre les 3.1% de PDM. Juste au dessus de Deutz Fahr à 2,6% et Same 1.2%.

Plus de 10 points de progression

Au regard de ces fortes fluctuations, le groupe AGCO prend une large avance sur l’ensemble des tractoristes avec près de 36% de PDM total. Avec +2.3 pour Valtra, + 4.6 pour Fendt et + 2.3 pour Massey Ferguson, ce serait, à confirmer début 2017, une très forte progression de 10,6 points en une année seulement. Le groupe CNH recule. Même si sur 5 ans la PDM moyenne de New Holland reste élevée à 15,6% et celle de Case IH à 12.2%.

Evolution PDM tracteur marche france ACGO John Deere CNH

Evolution des parts de marchés sur 5 ans des trois principaux groupes tractoristes du marché agricole français 2016.

 

Le marché du tracteur standard France (2 et 4  roues motrices de plus de 50ch) au niveau national avoisinerait les chiffres de 2015 avec un volume de machines proches des 24.500 (24.400 en 2015 et 24.800 en 2014) mais bien éloigné des années 2012 et 2013 où les niveaux d’immatriculations des machines étaient respectivement de 31.134 et 34.524. Soit une baisse de près de 30% entre 2013 et 2015.

Les zones les plus dynamiques en cuma

Dans le marché cuma, c’est le département du Maine-et-Loire serait le plus dynamique. avec près de 8% des investissements tracteurs du parc en 2016, Il enregistre néanmoins une baisse de 3,7 points par rapport à 2015. En seconde position, les Landes et le Pays Basque avec 7,4% du volume d’achat tracteurs, en progression de près de 2 points par rapport à 2015. Suivent ensuite les départements de la Vendée (7,4%) du Morbihan (6,3%) et de Loire-Atlantique (5,1%).

Des départements dynamiques comme l’Ille-et-Vilaine, les Côtes-d’Armor, l’Aveyron, la Manche et le Gers perdent également quelques points comparé à 2015 et se maintiendraient au-dessus des 3% des investissements tracteurs.

A lire aussi sur le sujet

Le marché du tracteur ne progresse pas

Marché cuma : Parts de marché tracteurs : AGCO prend le leadership à CNH en 2015

Marché cuma : Parts de marché tracteurs 2015, des chiffres exclusifs

Marché France : Parts de marché tracteurs : Sans surprise John Deere en tête


Des ajustements ont été effectués par rapport aux chiffres édités en janvier 2016 sur l’évolution des PDM des tractoristes pour prendre en compte les mises à jour de comptabilité. Pour toute question, contactez directement la rédaction.

Publicité
Simple Share Buttons