Pneumatiques: comment limiter la compaction?

En région
Travailler sur le montage et la pression des pneus: essentiel pour limiter la compaction des sols.

Une journée thématique sur la compaction des sols a été organisée dans le Lunévillois (54) par la frcuma Grand Est, la chambre d’agriculture de Meurthe-et-Moselle et Euromaster, afin de sensibiliser les agriculteurs à la compaction des sols.

08/11/2017 - 18:00

Des équipements plus puissants, plus larges, plus lestés: cette évolution appelle à réfléchir aux moyens de limiter la compaction des sols au maximum. Protocole et résultats d'un essai organisé dans le Lunévillois, en Meurthe-et-Moselle.

Partagez cet article: Pneumatiques: comment limiter la compaction?

Trois modalités

La journée technique a permis de mieux visualiser ce tassement, sur un sol travaillé au préalable, à l’aide du protocole suivant:

1.      Tracteur 7430 (600/65R28) et (710/70R38) + semoir John Deere 750 A (4 mètres)

Un côté: 1.3 bar avant et 1.5 bar arrière.

L’autre côté: 0.4 bar avant et 0.6 bar arrière.

2.      Tracteur 7430 (480/70R28) et (520/70R38) + semoir John Deere 750A (4 mètres)

Pneumatiques gonflés à 1.4 bar avant et 1.6 bar arrière.

3.      Tracteur 7820 (600/65R28) et (710/70R38) + semoir Vaderstad (4 mètres)

Jumelage avant et arrière gonflé 1.2 bar avant et 1.3 bar arrière.

 

Une plaque de pesée lors d'un essai destiné à trouver comment limiter la compaction des sols.

Une plaque de pesée.

Les tracteurs 1 et 3 ont préalablement été pesés, par essieu, afin de connaître la charge supportée par chaque pneumatique et pouvoir optimiser la pression. Les tracteurs ont roulé dans la bande travaillée et une empreinte sur chaque pneumatique arrière a été relevée afin de mesurer l’aire que le pneumatique compacte.

Résultats

En diminuant la pression sur ce tracteur, l’aire de contact est plus importante et la compaction en profondeur, la plus difficile à corriger, diminue.

Tracteur 1 : une différence très importante

A 1.5 bar, l’empreinte est de 3.500cm2.
A 0.6 bar, l’empreinte est de 6.510cm2

L’aire que le pneumatique compacte est presque multipliée par deux en baissant la pression de 900 grammes.

Tracteur 2 : une empreinte de 3.320cm2

Tracteur 3, jumelé intégralement: empreinte de 6.910cm2

Le jumelage est le moyen le plus efficace pour diminuer la compaction, il a aussi l’atout d’augmenter la traction. Cependant, il est handicapant lors des déplacements sur route et surtout très peu efficace si le jumelage n’a pas la même usure ou si les pneumatiques ne font pas la même largeur que les pneus permanents du tracteur. L’idéal est de baisser la pression de tous les pneumatiques y compris le jumelage.

La répartition des masses est aussi très importante (idéal: 40% à l’avant, 60% à l’arrière). Il n’est pas forcément nécessaire de lester les tracteurs dans les roues ou d’accrocher une masse très lourde à l’avant, sachant que le porte-à-faux du relevage augmente par deux la masse accrochée…. Un jumelage avant permet de lester le tracteur à l’avant tout en restant équilibré dans l’ensemble.

La pression!

En conclusion, il est important de peser chaque essieu du tracteur avec l’outil accroché afin d’adapter la pression, la compaction sera diminuée sans coût supplémentaire pour l’exploitant contrairement à un jumelage.

La pression est donc un élément très important et sur lequel il est très simple de jouer. Cependant, seuls les pneumatiques basse pression de nouvelle génération (technologie VF) permettent de diminuer la pression en ne se basant que sur la charge et sans se répercuter sur la vitesse. Pour tous les autres types de pneumatiques (même basse pression IF), il y a trois facteurs à prendre en compte: charge, vitesse et type de pneumatique (marque, etc).

Si vous souhaitez ajuster vos pressions, contactez votre vendeur de pneumatique qui possède des références pour tous les types de pneumatiques.

Axel Abraham
Publicité
Simple Share Buttons