[Révolution] Conduite autonome pour le Lindner Lintrac

Machinisme Agricole Nouveautés
Lintrac 110: 113 ch, 4 roues directrices, transmission à variation continue et TracLink Pilot.

Lintrac 110: 113 ch, 4 roues directrices, transmission à variation continue et TracLink Pilot.

05/12/2017 - 06:30

Quatre ans après le Lintrac 90, premier tracteur conventionnel à être doté d’une transmission à variation continue et 4 roues directrices, l’entreprise familiale autrichienne Lindner a présenté le Lintrac 110.

Partagez cet article: [Révolution] Conduite autonome pour le Lindner Lintrac

Le Lintrac 110 reprend les caractéristiques qui ont fait le succès du Lintrac 90 mais se démarque par une puissance passant de 90 à 113 chevaux, une transmission TMT11 qui permet un PTAC de 8 tonnes, et une cabine panoramique plus spacieuse offrant une très bonne visibilité.

Pièce maitresse de ce nouveau tracteur, la transmission à variation continue TMT11 de ZF est conçue pour des engins de plus de 110 ch. Elle dispose de l’inversion sous charge, du Stop Actif et de l’accélération de 0 à 40 km/h sans rupture de couple. Elle autorise deux modes de conduite, travail et transport, ainsi que quatre stratégies (Drive, Eco, Power et Pro), paramétrables via la console L-Drive.

Le Lintrac cultive aussi sa différence avec son système de 4 roues directrices qui se trouve renforcé avec ce nouveau modèle.

Une roue dans la conduite autonome

En collaboration avec ZF, Lindner développe une fonction de conduite autonome baptisée TracLink Pilot encore au stade de prototype. Les données captées grâce aux différentes caméras, capteurs laser et radars installés sur le Lintrac permettent au tracteur d’avoir une visibilité à 360°. Couplé à un GPS, le TracLink Pilot peut contrôler la direction, l’avancement ainsi que les fonctions hydrauliques du tracteur. Le paramétrage et le contrôle sont réalisés via une tablette.

lindner-reglages-tracteur-sur-tablette

Le paramétrage et le contrôle de la fonction conduite autonome sont réalisés via une tablette.

Parmi les différentes fonctions, le « copier coller » permet au tracteur d’enregistrer un circuit qui pourra ensuite être reproduit sans chauffeur. Ainsi, après la fauche, les opérations de fanage pourront donc être réalisées de façon autonome. Sinon, avec la fonction «suivi», un second tracteur peut suivre de façon autonome le premier qui ouvre la voie. Ainsi deux étapes peuvent être réalisées en une seule fois comme le fauchage et le fanage.

Publicité
Simple Share Buttons