#AmericanDream, épisode 4 : road-trip à la recherche de Lucky Luke

Le national
road trip États-Unis agriculteur

Bison en liberté dans le Parc de Yellowstone. Crédit photo : Martin Roquet

20/07/2017 - 10:00

Martin Roquet est fils d’agriculteurs finistériens. Avant de s’installer, il réalise son rêve : découvrir l’agriculture nord-américaine en travaillant pendant plus de 8 mois sur une exploitation dans la vallée des Sioux, dans le Dakota du Nord. Au menu : maïs, soja et blé sur… 5400ha. Entraid publie son journal de bord, en exclusivité. Aujourd'hui, voyage, voyages sur les routes américaines.

Partagez cet article: #AmericanDream, épisode 4 : road-trip à la recherche de Lucky Luke

La Rédaction vous propose d’en savoir plus sur ces 8 mois de découverte de l’agriculture américaine aux côtés de Martin Roquet :

#AmericanDream, épisode 1 : le rêve américain d’un futur agriculteur
#AmericanDream, épisode 2 : un autre monde
#AmericanDream, épisode 3 : la coopération capitaliste, c’est possible ?
#AmericanDream, épisode 5 : le pays de la liberté… de tout faire ?
#AmericanDream, épisode 6 : ma ferme «à l’américaine» ?

« Au début, avec 4 autres « trainees » (travailleurs-stagiaires) Brésiliens, Ukrainien et Français , nous devions partir en Californie (22h de route en voiture). Mais certains d’entre ayant des budgets vacances très serré n’ont pas pu sauter le pas.

Je trouvais absurde qu’ils veuillent absolument acheter un nouveau téléphone à 1500$ et dépenser le moins possible en vacances alors que c’était sûrement la première et dernière fois qu’ils seraient aux USA !

Quatre Etats, 1400 miles

Du coup début juillet -un peu sur un coup de tête- j’ai loué une voiture pendant 10 jours, parcourus 4 Etats et 1400 miles comme bon me semblait sans savoir ou j’allais camper le soir, et dépenser raisonnablement… mais sans compter.

jeune-agricultuer-roadtrip-etats-unis

En voiture, Martin!

Je recherchais surtout des paysages époustouflants de plaines & montagnes ainsi que des villes et lieu historique ou l’on ressent l’univers des cowboys pendant la ruée vers l’or, les westerns et la vie des indiens (ambiance Lucky Luke).

Premiers arrêts aux Badlands dans le parc Theodore Roosevelt proche de la ville de Medora dans le nord Dakota puis dans le Montana au parc Makoshika où le paysage montagneux est quasi désertique : seulement peuplé de Ranches qui élèvent des vaches de race Angus.

Le climat aride et sec y favorise des espèces comme le cactus et les serpents à sonnettes. Mieux vaut ne pas se perdre donc car le seul commerce du village est souvent la station essence au bord de la route qui fait souvent office de supérette et bar.

Sur la route.

Sur la route.

Sur les bords du fleuve Yellowstone on trouve cependant des champs d’herbe et luzerne irrigués par des pivots essentiellement. Cette région a connu un réel développement lors de la construction des voies de chemin de fer au 17eme siècle qui a permis aux cow-boys d’y importer des millions de vaches depuis le Texas pour y développer l’élevage.

Bisons en liberté au Yellowstone

Second grand arrêt dans le Wyoming au parc naturel de Yellowstone, le second en terme de superficie des USA et classé à l’UNESCO : un régal, pour 30 dollars il est possible d’y séjourner pendant 1 semaine en pleine nature avec une faune et une flore incroyable alternant entre les canyon, rapides étroits, cascades profondes, forêt de conifères impénétrable, plaines immenses. On y trouve encore une activité volcanique importante avec des geysers d’eau et de boue chaude très riches en souffre. Les troupeaux de bisons y vivent encore en toute liberté et sont approchable a moins de 10m.

voyage-roadtrip-agriculteur-etats-unis

Geysers au Yellowstone.

D’autres animaux comme les grizzlys, élans, cerfs loups, bobcats, écureuil, aigles ou raton laveurs y également présents.

Troisième grand arrêt a Devil’s Tower (« la Tour du Diable »), une colonne rocheuse de plusieurs centaines de mètres qui s’élèvent à la verticale vers le ciel au milieu d’une vallée de terre fine très rouge, autrefois lieu de culte des indiens, elle est aujourd’hui un spot de choix pour l’escalade et l’on y retrouve de nombreux chiens de prairie (petite marmotte qui couvrait autrefois une bonne partie du middlewest les USA).

paysage-voyage-agriculteur-etats-unis

La « tour du Diable ».

Quatrième arrêt dans le Dakota du Sud au Mont Rushmoore ou sont gravé dans la montagne les visages des 4 anciens présidents les plus fédérateurs des USA, Abraham Lincoln ou Georges Washington notamment.

Crazy Horse

Plus gigantesque encore, le Crazy Horse : une sculpture dans la montagne de 195m par 170m démarrée il y a presque 70 ans et très loin d’être achevée. Elle représente un chef sioux chevauchant un cheval vers l’horizon. J’ai également visité un ancienne mine d’or dans cette région, où les guides vous apprennent comment chercher de l’or avant de le pratiquer vous-même dans une rivière locale.

Le dernier week-end je suis allé au festival annuel organisé par CAEP (l’organisme d’échanges internationaux par lequel j’ai trouvé ce stage) pendant 3 jours: ambiance colonie de vacances mais avec une centaine de stagiaires venu d’une vingtaine de pays différents. Majoritairement des Brésiliens et Ukrainiens. Sur un fond de musique autour d’une bière et d’un cochon grillé les discussions démarrent facilement et rendent les échanges intéressants. »

Publicité
Simple Share Buttons