Télégonflage aux semis à Cornillé

En région
Cuma de l'Espérance : un travail bien fait avec le renouvellement de son matériel pour le semis avec du télégonflage.

Gaëtan avec le tracteur en pression route prêt à quitter la parcelle.

08/08/2017 - 18:15

La cuma de l’Espérance à Cornillé aime le travail bien fait. La preuve avec son équipement de semis qu’elle a fait évoluer au fil du temps, jusqu’au télégonflage, pour apporter une prestation de grande qualité à ses adhérents.

Partagez cet article: Télégonflage aux semis à Cornillé

Le tracteur dédié aux semis de céréales et maïs a été équipé, en 2016, d’un système de télégonflage pour tirer tout le meilleur de la monte de pneumatique. Le Fendt 930 est chaussé avec des pneus Trelleborg TM 1000 High Power en IF 900/60R 42 à l’arrière et IF 710/60 R34 à l’avant. Cette monte est idéale pour des optimisations de pression afin de minimiser le tassement aux champs.

L’idéal est bien entendu de travailler avec des pressions inférieures à 1 kg au champ et supérieures à 1,5 kg sur route. Pour cela, l’équipe de la cuma de Cornillé à fait le choix du télégonflage. Le système Agriwin de chez Sodijantes a été acheté via Euromaster et monté par le garage des Lacs, à Cornillé.

Cet équipement fonctionne grâce au compresseur du freinage pneumatique du tracteur et est très simple d’utilisation : un boîtier en cabine permet de gérer les pressions à l’avant et à l’arrière, avec une fonction route, une fonction champs et des valeurs mémorisées.

Pas de minute perdue

Aux semis, la pression des pneus est abaissée à 900 g au champ. Sur route, elle grimpe à 1,7 kg. Il faut seulement 10 minutes pour passer en pression « route » et 2 minutes pour dégonfler jusqu’à la pression « champ ». Tout ceci se fait en roulant, ce qui ne pénalise pas l’efficience des chauffeurs.

Pneu abaissé adapté pour le travail de semis à la cuma du Cornillé en Ille Armor.

Le pneu arrière en pression champ à 900 g.

L’ensemble, composé d’un tracteur 300 ch, avec un préparateur à disques frontal, une herse rotative 4,50 m repliable et un semoir monograine 6 rangs, permet des débits de chantiers élevés. Contrepartie évidente : le poids de l’ensemble est important. Pourtant, des mesures réalisées au champ avec un dynamomètre ont démontré que le tassement était très faible à 900 g de pression, tandis qu’il double à 1,7 kg. L’impact sur le sol est donc tout à fait minime grâce au télégonflage et à la monte de pneumatiques adaptée.

Dans l’air du temps

En plus du respect de la structure du sol, la qualité de travail est excellente grâce au Kongskilde Front Terra qui nivelle et brise les mottes avant le passage de la herse. Le semoir est équipé de la fameuse « roue pro » de chez Monosem qui permet un meilleur contact de la graine dans le sol pour une germination optimum.

Pour couronner cet équipement haut de gamme, le tracteur est équipé d’un système de guidage John Deere, avec une antenne « starfire 3000 » d’une console « Greenstar 3 » et du volant électrique « ATU » mobile, le tout guidé avec le signal SF2 (précision à +/- 4cm) pour les semis de maïs, puis en signal SF1 le reste de l’année.

Le système est parfaitement valorisé puisqu’il est démonté pour être installé sur une des moissonneuses. Avec le développement des surfaces en bio, les prises de conscience et évolutions des pratiques culturales, la prestation de semis de la cuma de Cornillé s’inscrit parfaitement dans l’air du temps. Gaëtan, salarié de la cuma, est très impliqué dans le choix du matériel et attache de l’importance au travail bien fait.

Il a été à l’initiative de l’investissement dans le système de télégonflage qui a coûté 7 000 € avec la pose. Mais il est certain qu’il y aura un retour sur investissement grâce à une usure moindre des pneumatiques et une économie de carburant. Reste le respect du sol qui n’est pas directement quantifiable mais dont l’importance est, pour la cuma de Cornillé, une évidence.


Votre supplément Entraid spécial Ille Armor paru en juillet 2017.

Tous vos articles issus du supplément Ille Armor paru en juillet 2017.

Par Fabien Lorans.
Publicité
Simple Share Buttons