Un tracteur pour notre débrousailleuse? Pas du luxe

Organisation des chantiers
Débrousailleuse sur un tracteur Claas

Quand la cuma propose un ensemble tracteur + débroussailleuse, les adhérents évitent déjà la corvée d’accrocher et décrocher l’outil. Et ça plaît (©E.Poudevigne).

04/07/2017 - 18:03

Une étude en Normandie souligne que de proposer un pack tracteur + outil déclenche plus d’activité que la débrousailleuse seule. Et avec un chauffeur, les tarifs peuvent être compétitifs. En Vendée, un groupe a sauté le pas d’acheter un tracteur en priorité réservé au débroussaillage.

Partagez cet article: Un tracteur pour notre débrousailleuse? Pas du luxe

L’activité débroussaillage en cuma se développe rapidement depuis quelques années. La fédération des cuma de Basse-Normandie a réalisé une enquête auprès de 38cuma. Première info: on retrouve des cas où la débroussailleuse est disponible seule, attelée à un tracteur de la cuma (temporairement ou en permanence) ou en chantier complet (tracteur et salarié de la cuma).

Quand c’est facile, l’activité augmente

Deuxième info: l’attelage à un tracteur est l’élément déclencheur de l’augmentation des heures d’utilisation d’une débroussailleuse. On retrouve en moyenne 335h/an d’utilisation avec un attelage, contre 238h/an en moyenne avec une débroussailleuse seule.

Troisième info: en chantier complet, on retrouve du matériel performant et renouvelé régulièrement. L’attrait pour cette activité augmente, avec des tarifs qui peuvent être très compétitifs: 50€/h pour 300h/an, 40€/h pour 450h/an.

 

débrousaillage-épendage-tracteur polyvalent-moins-couteux

En Vendée, ce tracteur avait été acheté pour la débroussailleuse. De sa polyvalence, découle une réduction du prix de revient de l’activité.

Un exemple pour réduire les coûts

En Vendée, les 8 utilisateurs de la cuma la Chatelaine à Saint Hilaire-le-Vouhis en avaient assez d’atteler et dételer leurs tracteurs sur la débroussailleuse. lls ont fait le pas en 2015. Ils ont investi (26.000€) dans un tracteur spécialement dédié à cet outil. Tout de même polyvalent, il sert aussi au printemps et à l’automne (selon la disponibilité) pour d’autres travaux (fauche, transport de récoltes, hersage, semis…).

Pour 2016, le prix de revient (hors fioul) avoisine les 10,90€/h. L’engin a effectué au total 406h, dont 112h pour ces autres travaux, sans quoi son coût aurait été de l’ordre de 15€, soit 28% plus cher.

débrousaillage-activité-en-fonction-type-de-service

Un enseignement de l’étude sur 38 cuma de la Manche et de l’Orne: la débrousailleuse travaille plus là où l’offre est complète.

A lire aussi : Ils jugent leur débrousailleuse

Erwan Le Naour - Yvon Guittet
Publicité
Simple Share Buttons