Une presse haute densité automotrice pour la biomasse

Nouveautés
presse automotrice

Ici avec le groupeur de balles par 6 (crédit : Kelderman).

21/04/2017 - 06:30

La récolte de la biomasse à des fins énergétiques alimente le développement de machines très spéciales. Un exemple américain chez Freeman et Kelderman.

Partagez cet article: Une presse haute densité automotrice pour la biomasse

Le constructeur américain de presse Freeman a développé une version automotrice de sa plus grosse presse à balles carrées, avec la société Kelderman. La 1592D SP est un petit monstre: moteur de 375ch, 19,5t sur la balance, 5,10m de large, 4 roues motrices et directrices, etc. Le piston est entraîné par hydraulique, ainsi que sur les autres modèles classiques Freeman. Section des balles: 97 x 117cm, pour une longueur maxi de 2,74m. Ce modèle est taillé pour 1 million de balles dans sa carrière, affirme le constructeur.

presse automotrice

Avec le groupeur de balles par 2 ou 3 (crédit : Freeman).

presse automotrice

Équipée ici pour la coupe en direct (crédit : Freeman).

Logistique de pointe

Le projet est issu d’une réflexion sur les chaînes de récolte de biomasse, pour une valorisation énergétique. Conduite par le bureau d’études Antares, elle a mobilisé plusieurs constructeurs pour les différentes étapes, depuis le champ jusqu’à l’usine: coupe, pressage, regroupement transport, déchargement, etc. C’est dans ce cadre qu’il a été envisagé d’équiper la presse automotrice d’une coupe directe à tapis, pour les végétaux secs (miscanthus, paille…). Elle a été fournie et adaptée par MacDon (modèle FD et D).

Autre possibilité: un andaineur frontal à peignes Vermeer 2800 (8,50m maxi de ramassage). Dans un souci d’optimiser la logistique, un accumulateur de balles est prévu à l’arrière de la presse automotrice, porté (2 ou 3 balles) ou même traîné (6 balles empilées). La vidéo d’Antares illustre les différents outils envisagés et la logique de la chaîne de transfert, qui évite les engins de manutention. Selon nos informations, les ventes de tous ces matériels hors-normes restent toutefois très ponctuelles.

Du champ à l’usine

Pour sa part, Kelderman a construit deux autres engins dans le cadre d’un projet du Département américain de l’énergie: le camion regroupeur de balles BTP 600 et la remorque autochargeuse de balles SLT. On signalera aux amateurs que le cœur de métier de cette entreprise n’a rien à voir avec l’agriculture et se trouve plutôt dans la personnalisation des 4X4.

kelderman BTP

L’automoteur regroupeur de balles BTP 600, 600 ch et 8 roues (crédit : Kelderman).

 

kelderman SLT

La remorque autochargeuse de balles SLT, avec son tapis de chargement à l’arrière (crédit : Kelderman).


A lire aussi : Moisson 2017 : ils ne font rien comme les autres

[ASTUCE VIDÉO] UNE CENTRALE DE LUBRIFICATION AUTOMATIQUE POUR BARRE DE COUPE À 800€

[USA] DES MATÉRIELS À LA TAILLE DES GRANDES PLAINES…

UN SUPER EXTINCTEUR SUR LE TRACTEUR

UN KIT POUR RÉCOLTER LES CULTURES ASSOCIÉES SANS DOMMAGES

LA MOISSON EN BANQUE DE TRAVAIL

BROYER ET EMBALLER VITE FAIT

UNE FAUCHEUSE ANDAINEUSE POUR RÉCOLTER LE SARRASIN

Publicité
Simple Share Buttons