Fiscalité et investissement : gare à l’aveuglement

Il convient de mettre en balance toutes les conséquences économiques d’un achat, comme le montre une étude conduite en Bourgogne.

Acheter un tracteur en individuel pour réduire la pression fiscale : une pratique répandue. Ce raisonnement est-il justifié lorsque toutes les conséquences économiques sont prises en compte ? Non, dans presque tous les cas.

C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par Magali Palacci, de la fédération des cuma de Bourgogne, en partenariat avec CER France Yonne. « Investir dans du matériel onéreux pour réduire l’imposition n’est pas une réalité économique. Quel que soit l’investissement, son adaptation aux besoins de l’exploitant doit être la priorité », résume Magali Palacci.

A lire aussi : FISCALITÉ ET INVESTISSEMENT : GARE À L’AVEUGLEMENT

TRACTEUR ET FISCALITÉ : VOIR PLUS LOIN QUE L’IMPACT FISCAL D’UN INVESTISSEMENT

CRÉDIT BANCAIRE OU CONSTRUCTEUR ?

BYE BYE CRÉDIT CLASSIQUE, WELCOME CRÉDIT BAIL

LOUER OU ACHETER, PROLONGER LA GARANTIE, LE CHOIX S’ÉLARGIT

Fiche pratique : INVESTIR EN CINQ ÉTAPES

Entraid Vidéos

[Ensilage] La cuma de l’Ouette a saisi l’occasion de persévérer

Fidèle à son concessionnaire ?

Fenaison : trois systèmes d’organisation et stratégies d’investissement gagnantes

[Salon aux champs 2017] Un seul chiffre à retenir : 40%

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement