L’abattoir Grain de saveurs fête son premier anniversaire

En région Actus des groupes
abattoir Grains en cuma Entraid

24/10/2014 - 09:45

L'abattoir Grains de saveur fête son premier anniversaire. Cette cuma offre la possibilité à cinq exploitations de Saône-et-Loire ainsi qu'au lycée agricole de Fontaines d'abattre volailles et lapins. Ils sont ensuite vendus en circuits courts.

Partagez cet article: L’abattoir Grain de saveurs fête son premier anniversaire

Son président, Didier Marceaux, est optimiste pour l’avenir de sa structure, qui se situe à mi-chemin entre l’abattoir industriel et le petit abattoir individuel. D’abord parce qu’elle permet à des exploitants de se lancer dans la vente directe sur des volumes restreints. Ensuite parce qu’elle met à disposition du matériel d’abattage performant, inaccessible à l’échelle d’une exploitation : chaîne automatique, électronarcose automatique, échaudoir sur la chaîne, plumeuse, effileuse, froid performant…

Les circuits courts favorisés
« Je me suis lancé dans la volaille fermière depuis la création de la cuma, raconte ainsi Didier Marceaux. En un an, j’ai appris deux nouveaux métiers : l’abattage et la vente directe ». Parti sur un objectif de 25 volailles abattues par semaine, il a finalement doublé ce chiffre en voyant que la demande suivait. Tous les abattages sont regroupés le mercredi matin, afin d’optimiser le temps de mise en place et de nettoyage. Pour l’instant, l’abattoir ne fonctionne qu’avec la main d’œuvre des adhérents. « Aujourd’hui, nous arrivons à tourner avec cinq personnes, en abattant 80 volailles à l’heure », note-t-il. Le lycée demeure le plus gros utilisateur, abattant 9000 volailles par an. L’abattoir étant situé sur la zone AOC du poulet de Bresse, il peut accueillir des producteurs engagés dans la démarche.

71-graindesaveur3

La cuma s’est équipée d’un échaudoir sur la chaîne performant.

71-graindesaveur4

La plumeuse de l’abattoir.

 

Publicité
Simple Share Buttons