Plus de contraintes, plus de risques

Le numéro d'Entraid' de février 2016 illustre les contrastes énormes qui marquent l’agriculture française. Notre édito vous les présente.

Pierre Samson - février 2016

D’un côté, l’agriculture française travaille toujours plus finement, en dosant par exemple l’engrais au kilo près, et fait appel pour cela au dernier cri de la technologie (notre dossier du mois). De l’autre, l’actualité le rappelle cruellement, elle reste à la merci d’un virus invisible, qui voyage sans billet en semant le vide derrière lui.

Plus gouvernable serait l’environnement économique, pas fameux en ce début 2016, si justement il existait une volonté d’y établir des règles. Mais l’opinion mondiale penche pour le marché et la concurrence, donc la compétition, d’où sortent forcément des vainqueurs et des perdants.

A lire aussi :

Plus de contraintes et d’exigences d’un côté, plus de risques et d’enjeux de l’autre, l’agriculteur d’aujourd’hui a intérêt à être solide. Solide tout seul, pourquoi pas. Solide à plusieurs, ça semble plus accessible et plus efficace (notre rubrique Gestion). On n’y parvient pas sans efforts, mais nos le lecteurs savent déjà.

Retrouvez aussi tous les compléments web de l’édition mensuel du magazine Entraid de février 2016 dans le dossier : les compléments du magazine

Entraid Vidéos

Une AG sous format d’un journal télévisé

Salon Terr’Eau Bio, rendez-vous les 30 juin et 1er juillet

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement