Tracteur et fiscalité : voir plus loin que l’impact fiscal d’un investissement

Acheter un tracteur individuellement pour réduire la pression fiscale : une pratique répandue. Ce raisonnement est-il justifié lorsque toutes les conséquences économiques sont prises en compte ? Oui, mais seulement dans un cas sur six.

C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par Magali Palacci, de la fédération des cuma de Bourgogne, en partenariat avec CER France Yonne. « Quel que soit l’investissement, son adaptation aux besoins de l’exploitant doit être la priorité », résume Magali Palacci.

Plusieurs scénarios ont été réalisés, sur la base d’une exploitation céréalière de 200 ha et de 50 000 € de résultat par an. Il a été évalué l’impact de l’achat d’un tracteur de 150 cv, pour un montant neuf de 90000 € HT ou un montant d’occasion de 48000 € HT. Pour faciliter la comparaison des données, plusieurs éléments ont été ramenés à l’heure.

A lire aussi : FISCALITÉ ET INVESTISSEMENT : GARE À L’AVEUGLEMENT

TRACTEUR ET FISCALITÉ : VOIR PLUS LOIN QUE L’IMPACT FISCAL D’UN INVESTISSEMENT

CRÉDIT BANCAIRE OU CONSTRUCTEUR ?

BYE BYE CRÉDIT CLASSIQUE, WELCOME CRÉDIT BAIL

LOUER OU ACHETER, PROLONGER LA GARANTIE, LE CHOIX S’ÉLARGIT

Fiche pratique : INVESTIR EN CINQ ÉTAPES

A lire dans le numéro de septembre d’Entraid’.

Entraid Vidéos

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

L’ambiance studieuse du Salon aux champs

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement