La cuma «Les Eleveurs du Ried» fête ses 20 ans

En région
cuma famille eleveurs du ried alsace

Les 17 adhérents étaient présents, accompagnés de leur famille, pour passer un moment convivial ensemble.

20/09/2017 - 18:00

Le 3 septembre, la cuma des Eleveurs du Ried, à Baldenheim dans le Bas-Rhin, a fêté ses 20 ans d’existence. L’occasion pour les adhérents de remercier Rémy Hunzinger, récemment retraité, qui était salarié de la cuma depuis sa création.

Partagez cet article: La cuma «Les Eleveurs du Ried» fête ses 20 ans

Le 3 septembre, la cuma des Eleveurs du Ried, à Baldenheim dans le Bas-Rhin, a fêté ses 20 ans d’existence. L’occasion pour les adhérents de remercier Rémy Hunzinger, récemment retraité, qui était salarié de la cuma depuis sa création. Les 17adhérents étaient présents, accompagnés de leur famille pour passer un moment convivial. C’est plus de 40adultes et 25enfants qui ont ainsi entouré Marc Gisselbrecht, président de la cuma depuis sa création. Composée essentiellement d’éleveurs, «la cuma a été créée il y a 20 ans, dans le but d’investir à plusieurs dans une mélangeuse distributrice», explique Marc Gisselbrecht.

Remy Hunzinger salarié de la cuma depuis 20 ans

Remy Hunzinger est salarié de la cuma depuis 20 ans.

Ce projet déjà très ambitieux pour l’époque a été suivi de l’embauche d’un salarié pour conduire et gérer cette mélangeuse. Au démarrage de cette activité, Rémy Hunzinger a été embauché pour gérer la distribution de la ration dans 9exploitations. «Rémy n’a jamais compté son temps, c’est un salarié exemplaire!», souligne Marc Gisselbrecht avec beaucoup d’émotion.

La cuma s’est depuis développée: elle compte maintenant 2tracteurs, 3semoirs, une tonne à lisier, un épandeur a fumier ainsi que tout le matériel de culture. Pour remplacer Rémy, la cuma a embauché deux jeunes salariés, un en contrat CDI à temps partiel et l’autre en CDI intermittent à 300heures/an. Le but est de remplacer le premier salarié par le second en cas de congés pour ne pas avoir d’interruption d’activité.

 

Emploi partagé en cuma: une solution

Les avantages de l’emploi partagé en cuma sont nombreux, pour l’employeur comme pour le salarié. Dans le milieu agricole, où la main-d’œuvre familiale traditionnelle est de moins en moins disponible sur les exploitations, le besoin d’un salarié à temps partiel se développe et cette solution répond de plus en plus à la demande. 23.000équivalents temps plein sont générés par l’agriculture en emploi partagé, un chiffre qui a été multiplié par trois en 10ans.

Depuis 2016, les cuma sont reconnues groupements d’employeurs à part entière grâce à un amendement retenu dans la loi Travail. Cette reconnaissance leur permet de promouvoir l’emploi partagé auprès des agriculteurs qui redoutent parfois de franchir le pas d’une première embauche, face à la difficulté à trouver le bon profil, à la gestion administrative et à la responsabilité que cela implique. Le réseau cuma compte aujourd’hui 4.700emplois partagés et espère amplifier cette dynamique avec 1.000emplois supplémentaires d’ici 2020.

Partager un emploi n’est plus un problème pour la cuma des Eleveurs du Ried qui a franchi le pas depuis 20 ans sans difficulté et sans regret.

FR Cuma Grand Est
Publicité
Simple Share Buttons