Boutique

Abonnez vous à Entraid

Couverture du dernier numéro Je découvre
Entraid magazine juin 2024

Entraid magazine juin 2024

Cette année est l’occasion de profiter de cet anniversaire pour un joli lifting du magazine Entraid de juin et le lancement de nouveaux services. Les 50 ans d’Entraid Médias vont dans une seule direction : l’avenir ! Entraid magazine juin : partageons l’agriculture Cela ne vous a pas échappé, cette nouvelle formule d’Entraid magazine s’accompagne d’un lifting intégral. On change en effet de logo à l’occasion des 50 ans. Plus moderne, il se construit sur l’histoire du magazine et affiche son ambition ainsi que ses valeurs collectives à travers une baseline : Inspirations collectives pour l’agriculture Inspirer les professionnels et les collectifs afin d’accélérer le développement agricole Le tout en inspirant, comme une respiration, un temps de pause, un moment de prise de recul… Ce logo est à l’image des ambitions de cette nouvelle formule : inspirante, moderne et encore plus proche de vous ! Un nouvel outil Toujours pour ses 50 ans, Entraid Médias lancera début juillet un nouveau service éditorial sur son site : le simulateur Rayons X. Son objectif : simuler les coûts de détention des principales machines agricoles. Il sera possible de faire varier le nombre d’année d’utilisation, le nombre d’heure annuelles ainsi que le prix du GNR ou les taux d’intérêt. Le simulateur permettra aussi de comparer les matériels entre eux. Même après des années d’existence, Entraid Médias ne cesse de se renouveler et avance à pas de géants dans le traitement, l’analyse et la publication des datas agricoles. On espère que vous apprécierez la démarche ! Vous pouvez consulter la version numérique d’Entraid Magazine en cliquant sur Liseuse Entraid Magazine avril 2024. Pour vous abonner aux éditions Entraid, allez faire un tour sur la boutique.

Entraid magazine mai 2024

Entraid magazine mai 2024

Moderne, lisible et plus proche de vous … vous avez entre les mains le numéro 1 de la nouvelle formule du magazine Entraid ! Notre objectif ? Vous inspirer et vous appuyer au quotidien dans votre métier, vos investissements, vos réflexions et vos projets. Tout ceci à travers trois chapitres : « Semer des idées » « Pousser les machines » « Grandir ensemble » Ce dernier chapitre permettant de faire le tour des actualités des cuma en région. La rédaction est aujourd’hui composée de huit journalistes, répartis dans toute la France. L’équipe a sollicité tout son réseau pour élaborer cette nouvelle formule. Nouvelles rubriques Vous y retrouverez ainsi ce que ces lecteurs plébiscitent : des retours d’expériences, des témoignages, des chiffres, des prix de revient, de l’expertise et du retour de terrain. Mais aussi nos nouvelles rubriques « signature », définies selon les besoins émergents dans la nouvelle génération d’agriculteurs. A savoir  : de l’ouverture avec la rubrique « L’herbe plus verte ailleurs ? » Une prise de recul avec « L’inspiration du mois ». Mais aussi une place plus large accordée aux enquêtes, synthèse, essais et avis d’utilisateurs. Nous espérons que ce nouveau format alimentera vos réflexions et prises de décision. Bonne lecture ! Elise Comerford-Poudevigne, rédactrice en chef. Vous pouvez consulter la version « numérique » d’Entraid Magazine en cliquant sur Liseuse Entraid Magazine mai 2024. Pour vous abonner aux éditions Entraid, allez faire un tour sur la boutique !

L’organisation du désherbage mécanique en cuma

L’organisation du désherbage mécanique en cuma

Trouver des alternatives aux solutions chimiques n’est pas toujours simple… Pour conjuguer économie et efficacité dans la lutte contre les adventices, une des réponses pourrait bien être le désherbage mécanique en cuma. Il permet, en effet, de diminuer les coûts en partageant un matériel plus récent et plus performant. Avec l’interdiction voire la suppression de nombreux désherbants et pesticides, les agriculteurs cherchent des alternatives. L’activité de désherbage mécanique ne cesse alors de se développer. Une solution écologique, oui. Mais économique? Pour faire baisser le coût du désherbage mécanique, il est tout d’abord préférable de commencer par avoir un potentiel important de surfaces engagées. Ensuite, il est nécessaire de s’organiser pour que tous les adhérents disposent de l’outil en temps voulu. Le choix de l’outil va bien évidemment dépendre de la surface à traiter et du type de sol. Mais également de la présence ou non de résidus et du stade de pousse des adventices. Les principaux leviers? Réduire les déplacements inutiles en organisant au mieux les tournées, garder le même tracteur et spécialiser un ou plusieurs chauffeurs expérimentés. Désherbage mécanique : il est temps de se lancer ! En fonction de la cible visée, du stade de développement et de la culture en place, il faut parfois jongler avec différents outils. Une large gamme de matériels peut répondre à la diversité des besoins et des situations. Ce dossier vous présente des organisations de chantiers variées pour le désherbage mécanique en cuma. Les caractéristiques des matériels et des chantiers sont présentées à travers 8 fiches descriptives.

L’énergie : l’atout de demain

L’énergie : l’atout de demain

Un digesteur au milieu de la cour. Une centrale photovoltaïque en toiture. Dans les champs, ou parsemés au-dessus : d’autres panneaux ; et de la haie durablement entretenue tout autour… Une perspective trace les contours des exploitations agricoles d’un futur où quatre entreprises agricoles sur cinq ont développé un atelier de production d’énergie pour l’agriculture. Bien intégrer l’énergie sans nuire au système Aujourd’hui, elle est un coût qu’il est toujours possible de tempérer en conciliant bonnes pratiques, choix techniques et innovations technologiques. L’énergie en agriculture est, dans l’avenir, un moyen de générer du revenu, tout en impactant positivement le système de production alimentaire, au moins sur le papier. Entre les initiatives collectives qui ont déjà bâti des solutions et l’émergence de concepts tels que l’agrivoltaïsme, des opportunités sont à saisir. Toutes les exploitations ont des pistes à envisager à leur échelle, même petite. L’énergie comme alliée de l’agriculture Que ce soit par le biais de la méthanisation ou des économies de carburant, il existe de nombreuses solutions pour intégrer l’énergie en agriculture au travail, tout en optimisant les coûts et les charges. Les leviers de sobriété énergétique dans les fermes sont également bien connus mais doivent se déployer davantage. Une agriculture moins gourmande en ressources viendra aussi de la transformation des régimes alimentaires de toute la société… Les objectifs poursuivis par les agriculteurs qui se lancent dans la microméthanisation, par exemple, concernent à la fois la recherche d’un revenu complémentaire, l’autonomie énergétique et la réduction de l’empreinte carbone. Quels sont les éléments clés pour se lancer dans un projet énergétique? Quels sont par exemple les formats de microméthanisation, les freins, les challenges? On vous donne toutes les réponses dans ce dossier, en s’appuyant sur l’avis d’agriculteurs qui ont déjà sauté le pas !

Connaître toutes les subventions agricoles

Connaître toutes les subventions agricoles

Pour soutenir les agriculteurs, en cuma ou non, de nombreuses subventions agricoles sont disponibles. Elles servent notamment à financer les investissements en matériel. Même si les aides Région + Europe constituent l’échelon le plus visible et stable pour appuyer les cumistes et les agriculteurs, d’autres solutions existent. Malgré quelques disparités territoriales, ces subventions agricoles sont là pour soutenir les cuma dans l’acquisition de matériels utiles, indispensables au bon fonctionnement de leurs exploitations. Elles peuvent également intervenir dans le financement de projets particuliers, de rénovation de bâtiments ou de modernisation de l’agriculture. La négociation des aides et leurs critères se fait sur des périodes parallèles à celles de la Politique Agricole Commune. Définir les futures subventions agricoles et qui pourra en bénéficier Les programmes de soutien à l’investissement en matériels agricoles en cuma ne sont pas construits au hasard. La fncuma négocie le cadre national qui sera décliné dans chaque région. Le but est bien de négocier les contours des futurs subventions agricoles et de définir leurs critères d’attribution. Il s’agit de faire coïncider au maximum les priorités politiques de la Région et les besoins des adhérents de cuma. Ces priorités régionales sont en forte évolution ces dernières années. La rédaction a compilé pour vous dans ce guide pratique les différents dispositifs et leurs critères d’attribution selon les régions. Vous y trouverez toutes les subventions agricoles et les aides gouvernementales pour la période 2023-2027 ainsi que toutes les informations à connaître pour vos futurs achats : critères, montants alloués et matériels concernés.

Entraid magazine juin 2024

Entraid magazine juin 2024

Entraid magazine mai 2024

Entraid magazine mai 2024

L’organisation du désherbage mécanique en cuma

L’organisation du désherbage mécanique en cuma

L’énergie : l’atout de demain

L’énergie : l’atout de demain

Connaître toutes les subventions agricoles

Connaître toutes les subventions agricoles