ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Engrais : comment optimiser le coût de la fertilisation ?

Engrais : comment optimiser le coût de la fertilisation ?

Avec des prix d’intrants qui se maintiennent aux niveaux les plus hauts, et des prix agricoles qui commencent à reculer, la maîtrise du coût de fertilisation de ses cultures constitue un défi pour la saison 2023. Comment optimiser sa consommation d’engrais ? Quid de la qualité d’épandage ? Comment acheter ? Les prix de l’engrais vont-ils reculer ? Découvrez dans ce dossier différents reportages pour alimenter votre réflexion. Au programme de la technique : les réglages de l’épandeur, des conseils pour stocker son engrais, le cycle de l’azote dans le sol, etc. Mais aussi de l’économie : les statistiques d’achat des épandeurs par les cuma, l’état de la production d’engrais azoté, etc. Objectif : la maîtrise du coût de fertilisation, et donc de ses coûts de production.

Vers une production efficiente du maïs

Vers une production efficiente du maïs

Voir loin, sans perdre le quotidien de vue. Sur les deux plans, le maïs ouvre les perspectives de performances toujours croissantes. Génétique, matériels et technologies ou même organisation… tous les ingrédients de la culture rivalisent pour relever le défi du progrès. En réalité, ils seraient plutôt à combiner pour se valoriser les uns les autres. Vers la conquête de la meilleure marge économique pour son maïs L’évolution des rendements du maïs au gré des renouvellements de variétés en donne une illustration: le gain de productivité dans les vrais champs de production n’est pas au niveau des progrès constatés dans les parcelles expérimentales. Du semis au battage, ou à l’ensilage, ce dossier retrace donc les principales étapes où se joue la conquête de la meilleure marge économique. Et celle-ci ne se gagne pas toujours à coups de charges dispendieuses, le terrain le prouve aussi.

4 ensileuses de 408 à 505 ch aux Rayons X

4 ensileuses de 408 à 505 ch aux Rayons X

Les rayons X d’octobre 2022 sont consacrés à l’analyse économique du coût des ensileuses d’une puissance entre 408 et 505 ch. Retrouvez toutes les informations nécessaires pour comparer les modèles, choisir le plus économique, connaître les prix d’achat moyens, les valeurs de décote marque par marque, les coûts d’entretien associés. En outre, ces informations permettent à la rédaction de définir par modèle un coût de détention globale sur 6 ans. Avec une moyenne de 230 heures rotor par an. Au programme, l’analyse de 4 modèles : la Claas Jaguar 940, la John Deere 8300, la New Holland FR 480 et la Claas Jaguar 840. Enfin, découvrez également des exemples de coût de chantier à travers nos reportages sur le terrain.

Engrais : comment optimiser le coût de la fertilisation ?

Engrais : comment optimiser le coût de la fertilisation ?

Vers une production efficiente du maïs

Vers une production efficiente du maïs

4 ensileuses de 408 à 505 ch aux Rayons X

4 ensileuses de 408 à 505 ch aux Rayons X

Boutique

Abonnez vous à Entraid

Couverture du dernier numéro Je découvre