Des solutions pour l’entretien du territoire en conditions difficiles

En région

La fdcuma de l'Ardèche a tenu son assemblée générale le 30 janvier à Bise.

01/02/2018 - 18:00

Après l’assemblée générale statutaire qui regroupait une bonne partie des cuma d'Ardèche, des démonstrations sur le thème de l’entretien du territoire étaient au programme.

Partagez cet article: Des solutions pour l’entretien du territoire en conditions difficiles

Pour les 84 cuma de l’Ardèche, le rendez-vous pour l’assemblée générale était fixé dans le hameau de Bise, sur la commune de Génestelle. Comme dans beaucoup d’autres départements, le nombre de cuma est plutôt à la baisse même si deux nouvelles cuma ont été créées en 2017. Les activités dominantes sont la viticulture qui regroupe 38 cuma et la polyculture élevage avec 36 cuma. A noter aussi les 8 cuma de transformation-découpe-conditionnement et les 2 cuma spécialisées dans le déchiquetage pour la production de bois-plaquette.

Comme pour les départements limitrophes de la Drôme ou du Rhône, près de 40% des installations sont réalisées hors cadre familial. Pour cela, le président de la fdcuma, Cyril Jacquin, a rappelé « l’importance de mieux faire connaitre notre réseau dans les établissements agricoles et lors des parcours d’installation. »

Entretien du territoire

L’assemblée générale se tenait dans la circonscription de la cuma de Volane. Elle a été créée en 2016, avec 15 adhérents, et l’achat d’une mini-pelle pour la création et l’entretien de pistes pour notamment accéder à la châtaigneraie et aménager le territoire. L’après-midi était consacrée à la démonstration d’outils capables d’intervenir dans des endroits difficiles d’accès pour des tracteurs.

mini-pelle-débroussaillage

Créée en 2016, la cuma de Volane a investi dans une mini-pelle. En 2017, les adhérents ont suivi une formation afin de maîtriser la conduite de l’engin.

La cuma de Volane a ainsi présenté sa mini-pelle équipée d’un groupe de broyage. La société MD Viper, basée à Coux, est intervenue avec un porte outils radiocommandé, équipé d’un broyeur à fléaux spécialement conçu pour intervenir sur des terrains difficiles, dans des pentes avec une inclinaison maximale de 55°.

débroussaillage-md-viper

La société MD Viper est intervenue avec un appareil radiocommandé pour le débroussaillage dans des pentes pouvant atteindre 55°.

La société NR-Inov-concept est venue du Vaucluse pour présenter un enfonce-pieux vibrant. Au-dessus de la cloche permettant de maintenir le piquet, un moteur hydraulique entraîne un excentrique qui, par sa vitesse, provoque les vibrations. Les avantages retenus sont le faible encombrement de l’outil ainsi que la facilité d’utilisation. A l’inverse d’un tracteur équipé d’un enfonce-pieux, le bras de la mini-pelle permet des manœuvres d’approche et un positionnement plus rapide.

mini-pelle-enfonce-pieux

Installé sur une mini-pelle, l’enfonce-pieux vibrant de la société Inov-concept a convaincu par sa maniabilité.

Publicité
Simple Share Buttons