Les pros du semis direct réunis dans les Pyrénées-Atlantiques

En région
demonstrations-semis-direct-couverts-vegetaux

Avec la démonstration de semis direct, organisée la veille à Garlin avec une caravane identique de matériels, la Fédération des cuma Landes-Béarn-Pays Basque aura pu apporter des réponses techniques à plus de 350 agriculteurs.

11/10/2017 - 18:00

Le semis direct mobilise de plus en plus les agriculteurs. Etant donné l’enjeu de cette technique (partage d’expériences et expérimentations indispensables), ainsi que le coût des matériels, des projets collectifs cuma devraient voir le jour pour apporter réponse aux besoins des agriculteurs tentés par ces nouvelles pratiques.

Partagez cet article: Les pros du semis direct réunis dans les Pyrénées-Atlantiques

Plus de 200 personnes s’étaient donc données rendez-vous le 15 septembre à Bergouey-Viellenave dans les Pyrénes-Atlantiques, chez Félix Noblia (Ferme Larrous pour les adeptes de Facebook) pour se former sur les toutes dernières techniques de semis direct.

A lire aussi : SEMIS DIRECT : 9 SEMOIRS À L’ÉPREUVE DU TERRAIN

Au programme :

  • Présentation et démonstration de 9 semoirs de semis direct dans une parcelle de luzerne: Weaving, Sly France, Semeato, Solano, Eco-mulch, Great Plains, Gaspardo, Kockerling, John Deere.
  •  Félix a présenté, avec EHLG (Euskal Herriko Laborantza Ganbara) qui l’accompagne régulièrement dans ses pratiques, sa plateforme d’essai  et les différents assolements qu’il pratique sur son exploitation pour maîtriser l’enherbement en semis direct bio. Objectifs : couverture permanente indispensable et fertilité du sol.

Gestion de l’enherbement avec Frédéric Thomas

Pour illustrer son propos, la fédération a réalisé le semis d’un couvert féverole-pois à 200kg/ha dans un couvert de sorgho. Le sorgho a été semé après récolte d’un protéagineux, afin d’enrichir le sol. Le couvert suivant va produire à nouveau de la biomasse et occuper le sol avant l’implantation de la culture de printemps.

Frédéric Thomas était également de la partie pour réaliser une présentation sur la gestion de l’enherbement en semis direct et échanger avec le public tout au long de la journée (plus d’infos à ce sujet dans le mensuel Entraid de novembre 2017).

Enfin, la cuma locale, la cuma des Lacs à Labastide-Villefranche, a participé en assurant notamment la partie restauration dans la convivialité.

Julien Noguiez
Publicité
Simple Share Buttons