Semoir semis direct : Weaving GD

Sur le terrain
semoir Weaving GD

L’essieu télescopique s’utilise pour soit pour réduire au maximum la surface écrasée (les roues s’alignent avec celles du tracteur), soit pour augmenter la surface portante de l’ensemble et limiter le tassement.

11/10/2017 - 08:00

Le semoir pour semis direct Weaving GD est équipé de disques à double articulation. Ils tranchent le sol de manière inclinée pour le soulever.

Partagez cet article: Semoir semis direct : Weaving GD

Le constructeur anglais Weaving est représenté en France par Eric De Wulf, agriculteur dans l’Aisne.

  • Le modèle pour semis direct GD 6000 T est de type tracté.
  • La double trémie est portée par un châssis avec un essieu télescopique.
  • La partie semoir s’attelle sur un 3 points classique.
  • Le disque ouvreur de 400 mm est monté sur une double articulation pour limiter les efforts de résistances. Il est collé d’un second disque de 350 mm monté indépendamment. La terre n’est pas travaillée mais une veine de terre est soulevée pour y être déposé dessous les graines.
  • Chaque trémie dispose de sa propre distribution centrale reliée directement au boîtier central. Un ventilateur par trémie transporte pneumatiquement les graines.

Ce semoir était présent à la démonstration de semis direct du 14 septembre 2017.

semoir Weaving GD

Les disques sont montés sur une double articulation afin de limiter les efforts de résistance. Le disque s’aligne donc automatiquement, même dans les courbes. La roue à crampons rappuie la veine de terre.

semoir Weaving GD

Le semoir est homologué route pour circuler légalement et en sécurité.

semoir Weaving GD

La descente des graines passe par le milieu des deux disques. . La roue de rappui sert aussi de jauge et est réglable par un système de trous et de clavette.

semoir Weaving GD

En plus des 2 trémies principales, il peut être monté jusqu’à 3 petites trémies complémentaires. La partie semoir se dételle pour éventuellement utiliser la partie trémie avec un autre semoir ou un épandeur d’engrais.

 

Jean-Luc Péres
Publicité
Simple Share Buttons