Baisse des charges et lien social : les Cuma expliquées aux élèves du Lot

En région
Intervention des animateurs de la fdcuma du Lot auprès d'élèves de lycées et établissements agricoles.

Une journée axée sur du concret, pour les élèves, avant leur installation.

18/05/2018 - 16:14

Le 12 avril, les Jeunes Agriculteurs du Lot ont organisé la 5ème édition du Forum Agricole intitulé «  un avenir pour les jeunes » au Lycée agricole de la Vinadie. L’objectif de ce forum annuel est d’expliquer aux élèves en fin de parcours les opportunités qu’offre le milieu agricole sur le département et l’accompagnement que chaque partenaire peut lui apporter. Cela a été l’occasion pour la Fdcuma du Lot de faire valoir les atouts des cuma.

Partagez cet article: Baisse des charges et lien social : les Cuma expliquées aux élèves du Lot

Les animateurs de la Fdcuma du Lot, Natalie et Clément ont accueilli 130 élèves réparti en  8 groupes d’élèves venant de plusieurs établissement scolaire, de la MFR de Terrou, du CFA CFPPA de Lacapelle Marival et du LEGTA La Vinadie.

Les animateurs ont présenté l’intérêt des cuma tant sur l’aspect financier que sur la dimension humaine. La cuma est un outil économique qui permet de raisonner sa stratégie de mécanisation. Mutualiser le matériel permet de faire baisser les charges de 100 à 200€ par ha et d’avoir du matériel performant.

La mécanisation est en moyenne le poste de charge le plus important des exploitations avec de 25 à 40 % des charges totales, de ce fait la cuma reste un important levier pour les exploitations.

La Cuma est aussi un moyen de garder du lien social sur le territoire. Il y a une dimension humaine importante qui permet de créer des échanges que ce soit en fin de réunion, lors du repas après l’AG, lors de passation du matériel, ou encore lors de la journée entretien du matériel au hangar……. Ces rencontres permettent au groupe d’avancer ensemble, d’innover et de faire face aux défis de demain.

Cette journée a été l’occasion de démontrer l’intérêt des Cuma dans un contexte actuel  incertain et les jeunes ont eu l’occasion de s’exprimer librement afin de trouver des informations et des réponses à leur questionnement.

 

A lire également: « Former le relève: des élèves de BTS dans les cuma lotoises« 

Natalie Hugon
Publicité
Simple Share Buttons