Désherbage nouveau et surprenant à l’Agritechnica

Nouveautés
schmotzer disques butteurs

De nouveaux disques butteurs pour soja chez Schmotzer.

17/11/2017 - 06:30

Deux grosse tendance à l’Agritechnica pour le désherbage: des éléments aux formes inédites, pour mieux coller aux conditions de travail, et des moyens de guidage toujours plus précis.

Partagez cet article: Désherbage nouveau et surprenant à l’Agritechnica

Outre de nouveaux concepts et des progrès dans le guidage, les matériels classiques de désherbage s’améliorent également. Un résumé en vidéo avant les détails.

Schmotzer annonce des nouveautés de différents ordres et notamment, des disques butteurs pour soja (photo en tête d’article). Citons aussi les dents Rapido, avec des pointes à montage rapide (à clipser), facilitant le changement de largeur ou le renouvellement.

Schmotzer a également créé un support pour éléments rotatifs à doigts avec parallélogramme et réglage d’angle, pour maintenir un travail très superficiel mais en adaptant l’effet au stade de développement de la culture. Enfin, le guidage par caméra Okio reconnaît la forme des feuilles à partir de l’analyse de 30images par seconde. Il tient compte de la pente grâce à un inclinomètre.

schmotzer doigts

Le travail des doigts mieux maîtrisé.

Schmotzer Okio

Schmotzer a sa propre caméra.

 

Caméra 3D

Le Culti Cam Claas (médaille d’argent) a été développé avec Bednar Carré, Einböck et Hatzenbichler. A la différence du précédent système Claas, largement utilisé, l’image 3D permet de détecter la forme des feuilles. Efficace à un stade plus jeune de la culture, elle fonctionne également malgré le vent, sous forte infestation et sur des feuilles qui ne sont pas vertes (par exemple: salade rouge, plante jaunie…). Son réglage est plus facile. Point commun: le Culti Cam commande un support de bineuse coulissant. Extérieurement, on voit la différence par l’orientation verticale et non horizontale de la caméra.

Claas Culti Cam

Deuxième génération de la Claas Culti Cam.

Des disques à plat

Einböck a créé une bineuse à disques, Chopstra-Hybrid, pour les cultures en TCS. Le disque est d’un diamètre correspondant à la largeur de travail souhaitée. Libre en rotation, il travaille presque à plat, à faible profondeur. Une roue tranche le mulch pour éviter au support du disque de bourrer. Sa forme facilite les binages tardifs. Il pourrait aussi être employé pour détruire des plantes compagnes.

Einböck Chopstar-Hybrid

Il n’est pas en vinyle mais en bon acier forgé.

Des lames arrondies

Pas tout à fait nouveau mais peu connu, le Rotosark d’Oliver Agro emploie des éléments rotatifs composés de lames arrondies, ayant extérieurement un profil de boule aplatie.

Oliver Rotosark

Des sortes de boules coupantes aplaties.

Une houe horizontale

Busa produit depuis longtemps un outil de préparation de sol à éléments rotatifs auto-animés, qu’il a adapté au désherbage. Il possède des étoiles à pointes cintrées, en acier plat forgé, pouvant travailler vite tout en passant près des plantes. On règle l’inclinaison pour gérer le buttage. Ce constructeur hongrois cherche désormais à se faire connaître ailleurs en Europe.

Busa bineuse

Une forme de pièces travaillantes très intrigante.

Herse pour buttes

APV a développé un châssis de herse étrille qui permet de régler l’appui au sol de 0 à 7,5kg par dent et d’obtenir la même valeur quels que soient les mouvements verticaux sur 25cm de plage. La machine, Vario Strigel, est ainsi apte à herser des cultures buttées (un avantage déjà connu chez Treffler). Dents de 8mm, une tous les 35mm, bridées pour ne vibrer que dans le sens vertical. Autre nouveauté : la roto étrille réglable.

APV TW

Grâce à des ressorts particuliers, l’agressivité est identique sur 25cm de débattement.

Dur à la tâche

Hatzenbichler expose des éléments de bineuse de construction lourde, à côté des versions classiques. Une solution pour les TCS et le semis direct.

Hatzenbichler

Un gabarit bien différent de celui des éléments classiques (à gauche).

Le laser détruit les adventices

Le Jäti, de SPL et Peschak, est un robot qui reconnaît les adventices et les détruit à l’aide d’un rayon laser. Du travail propre et sans résidus, mais efficace seulement jusqu’au stade 4feuilles. L’emploi du laser explique son capot entièrement fermé.

SPL Jäti

Sous la cloche: le rayon qui tue.

N’oublions pas les matériels cités dans nos articles précédents: l’outil rotatifDulks ABRAH, le guidage de précisionLaforge DynaTrac et le guidage sur stabilisateursJohn Deere Autotrac Implement Guidance (médaille d’argent).

Inédit : un outil de désherbage mécanique de précision

Dulks Abrah desherbage mecanique

Dulks ABRAH: nouveau principe et nouveau constructeur.

 

 

John Deere Monosem

Pas besoin d’interface car c’est l’orientation des bras de relevage qui décale la bineuse.

De nombreuses autres nouveautés à retrouver dans notre dossier Agritechnica 2017.

A lire également :

Désherbage nouveau et surprenant à l’Agritechnica

Inédit : un outil de désherbage mécanique de précision

MOINS 25% D’IFT GRÂCE AU DÉSHERBAGE MÉCANIQUE

COMMENT DÉTRUIRE LES COUVERTS SANS HERBICIDE?

Dix outils de désherbage mécanique

Pour tout savoir du désherbage mécanique

Publicité
Simple Share Buttons