La fdcuma du Cantal trace sa route

En région
AG cantal

L'AG de la fdcuma du Cantal accueillait la Semaine Européenne des Races Locales des Massifs. Une belle occasion pour les cuma d’échanger et de se faire connaitre auprès du grand public.

03/10/2016 - 14:27

"La coopération est toujours la meilleure façon d’accompagner nos exploitations et de faire vivre notre territoire." Des mots forts du président de la fdcuma du Cantal lors de l'AG de la fdcuma à Saint-Flour. Ou comment mettre en pratique cette dynamique.

Partagez cet article: La fdcuma du Cantal trace sa route

C’est sur fond de crise agricole que s’est tenue l’assemblée générale de la fdcuma du Cantal avec une belle participation pour ce département qui ne compte pas moins de 206 cuma. Le président Eric Lafon a tenu à rappeler que «la coopération est toujours la meilleure façon d’accompagner nos exploitations, de garder la maîtrise, de créer du lien entre nous et de faire vivre notre territoire.» « Le choix d’être en cuma contrairement à la copropriété, permet d’assurer la sécurité à chaque individu mais aussi au groupe lui-même. Ne nous trompons pas de débat. Une voie qui peut paraitre plus légère, moins contraignante, plus facile d’accès est-elle celle qui nous permettra d’atteindre nos objectifs en sécurité et adaptée à nos besoins ?» Pour avoir une fédération performante, «nous avons besoin de forces vives pour porter notre mouvement. N’hésitez pas à vous investir auprès du conseil de votre fédération.»

Le bâtiment cuma, lieu de rencontre

Comme dans beaucoup d’autres départements, des cuma ont le projet de construire un bâtiment. Comme l’ont rappelé les participants, le bâtiment cuma permet de rassembler et de mettre à l’abri des matériels de plus en plus nombreux et qui sont souvent stockés en extérieur. Mais il permet aussi la discussion, la rencontre et un renforcement du groupe. Pourtant les projets restent souvent bloqués du fait de l’absence de terrains disponibles. Et de s’étonner dans l’assemblée qu’il soit si facile pour les mairies de prendre du terrain agricole pour y construire des lotissements alors que pour certaines cuma, trouver un terrain est une épreuve qui peut durer des années !

Appel aux jeunes

Eric Lafon president fdcuma Cantal

Eric Lafon, président de la fdcuma du Cantal.

Eric Lafon, président de la fdcuma du Cantal, lance un appel aux jeunes «Ne vous renfermez pas sur vous-même; l’individualisme n’est pas une solution pour nos exploitations agricoles. Ensemble nous sommes plus forts et plus réfléchis dans nos investissements. Les échanges nous font grandir. Certes il faut s’investir, donner du temps, l’esprit cuma ça se cultive; mais si nous l’abandonnons nous nous perdons. Vous devez le renforcer, le consolider et il doit aussi répondre à vos besoins. Identifiez-les, partagez-les, mettez-les en œuvre, ils porteront votre cuma, votre groupe et vos exploitations plus loin encore.»

 

Publicité
Simple Share Buttons