ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Impossible de répercuter les coûts de l’énergie!

Partager sur

Impossible de répercuter les coûts de l’énergie!

"L’absence en France d’un plan énergie à hauteur de la crise actuelle va impacter chacun des maillons des filières agro-alimentaires » s'inquiètent de nombreuses organisations de filières.

Sans plafonnement des prix du gaz et de l’électricité, beaucoup d’entreprises du secteur agricole seront dans l’incapacité de répercuter le coût exorbitant de l’énergie, s’alarment de nombreuses organisations professionnelles agricoles.

En matière d’énergie, chaque pays membres déploie son propre arsenal de mesures de soutien aux entreprises. En effet, l’Union Européenne n’est pas parvenue à s’entendre sur un bouclier tarifaire commun. Cela entraîne des niveaux de soutien très disparates d’un pays à l’autre. En Allemagne, le plafonnement du prix de l’électricité est de 130€/MWh (mégawattheure). On évoque 180 €/MWh en Pologne. En Espagne et au Portugal, 200€/MWh. «En France, beaucoup de nos entreprises achètent à des prix supérieurs à 500€/MWh sur le marché français» s’alarment de nombreuses organisations professionnelles agricoles et forestières dans un communiqué commun.

Coût de l’énergie et distorsions de concurrence

Toutes les filières agricoles et agroalimentaires sont inquiètes. Elles pointent du doigt les risques distorsions de concurrence qui fragiliseraient la compétitivité des produits français. Certaines entreprises qui sont dans l’impossibilité de répercuter l’explosion des coûts de production, envisagent même d’arrêter certaines lignes de production. A lire aussi à propos du coût de l’énergie: L’énergie du soleil s’autoconsomme aussi. La filière céréalière alerte. Prix de l’engrais, énergie: quel impact sur les coût de production.