De la barre à l’autoguidage intégré

En région
autoguidage, console, correction, volant électrique

Jérémy, salarié d’adhérents de la cuma du Puit de la Rôle, sur le tracteur Fendt 313 équipé de la console CFX 700 et du volant EZ – Pilot

08/02/2016 - 18:00

En 2009, la cuma du Puit de la Rôle, à Nieul-sur-Mer (Charente-Maritime) acquiert une barre de guidage. En 2014, elle est carrément passée à l’autoguidage.

Partagez cet article: De la barre à l’autoguidage intégré

L’idée de départ, avec la barre de guidage, était de supprimer le jalonnage manuel pour les passages de pulvérisateur et distributeur d’engrais. Particulièrement lors des traitements sur sols nus. «Avant, c’était mon père qui s’en chargeait et les distances ‘aux pas’ n’étaient pas des plus précises», explique Pierre-François Robin, trésorier de la cuma.

Les limites de la seule barre de guidage

Après plusieurs années de pratique, les adhérents sont arrivés aux limites d’utilisation de cette barre. Ils souhaitaient augmenter la précision pour travailler chez les adhérents maraîchers et supprimer la correction de trajectoire manuelle. «Nous ne voulions plus tenir le volant et sans cesse corriger la trajectoire.» Il faut dire qu’entre-temps, la cuma a renouvelé sa moissonneuse en y ajoutant l’option autoguidage. Les adhérents ont rapidement pris goût à cette nouvelle technologie.

Un pas vers plus de précision et d’automatismes

Convaincus par le guidage GPS, et souhaitant élargir son utilisation à d’autres outils de la cuma, les adhérents ont fait le choix d’investir en 2014 dans une console  Trimble CFX 700 et un volant électrique EZ-Pilot à adapter sur le tracteur pour un investissement de 6000€. Pierre-François et Jérémy, le salarié de deux adhérents, expliquent que ce choix s’est fait par rapport à l’utilisation simple, intuitive et la réactivité de l’ensemble. «Nous avons essayé les principales marques dans ce secteur et l’ensemble Trimble nous a paru le plus accessible en  nombreux points.» De plus, la barre de guidage peut être amenée à évoluer avec nombre d’applications, comme la coupure automatique des tronçons. Le montage sur l’un des tracteurs de la cuma a été réalisé par Jérémy. «Après quelques conseils donnés par le technicien, j’ai installé le volant sur le tracteur sans grosses difficultés.» Ce système peut être démonté et réinstallé sur un autre tracteur. La prise en main a été facile, précise Pierre-François.

Précision de 6 à 8 cm

Il faut compter 1/2 heure à 2 heures maximum pour les adhérents qui découvrent le guidage. La cuma a pris l’abonnement Range Point RTX de Trimble à 250€/an (la première année est gratuite). Ce signal de correction offre une précision de 10cm.«En réalité, nous sommes en dessous, plutôt 6 ou 8cm», précisent les utilisateurs. Les adhérents sont satisfaits du système. Les gains sont multiples : moins de temps passé au jalonnage, à recroiser les passages, la réduction des quantités épandues et de la consommation de carburant.

Nouveau tracteur autoguidé

En ce début d’année, la cuma du Puit de la Rôle va réceptionner un nouveau tracteur en remplacement d’un des tracteurs du parc. Le choix s’est fait sur un New Holland T7 185 avec terminal Trimble et autoguidage intégré.

 

Lire aussi nos articles liés à l’agriculture de précision et à l’autoguidage.

Nicolas Figeac
Publicité
Simple Share Buttons