Semis direct, simplifié : quel semoir choisir ?

Cultures
semis rapide Vaderstad

Lors de la journée annuelle des cuma de Côte d'Or, plusieurs nouveautés ont été présentées : Vaderstad Rapid A 400 S, Sky Easy Drill HD, Horsch Promoto 6DC.

11/04/2016 - 12:56

Inédit : la fédération des cuma de Bourgogne dévoile les résultats d’une étude sur l’efficience des chantiers de semis d’automne. Les coûts d’utilisation des semoirs simplifiés, directs et classiques ont été passés au peigne fin.

Partagez cet article: Semis direct, simplifié : quel semoir choisir ?

1- Semoirs de semis simplifié et semis direct

semis-direct-simplifie-cuma-individuel

L’étude économique conduite sur les semoirs rapides pour le semis direct ou le semis simplifié met en exergue de gros écarts liés à la diversité des situations rencontrées.

Les machines utilisées peuvent être très différentes, mécaniques ou pneumatiques, portées ou semi-portées, de 3 à 6m, repliables ou non, à dents ou à disques, avec ou sans module de préparation, avec trémies additionnelles et distributions multiples. Les écarts à l’investissement sont donc importants. Dans les cuma, l’investissement s’élève en moyenne à 37 200 € pour un 3m (+/- 9200 € selon le type de machine et l’équipement),  62600 € pour un 4m et 72600 € pour un 6m.

L’utilisation de la machine pèse fortement dans la variabilité observée. Elle traduit les choix techniques et le niveau d’organisation du ou des propriétaires.

Publicité
Simple Share Buttons