Des combinés à maïs à voir !

A Plouguenast, la cuma de la Vallée du Lié a acheté un combiné Sulky de 4,50 m: herse, trémie frontale, semoir monograine et fissurateur. A Plénée-Jugon, l’Avenir a opté pour la solution traînée avec une herse et un semoir huit rangs.

La cuma de l’Avenir a choisi un combiné traîné de 6 m.

Le semoir Monosem NG4+, arrivé à la cuma de Plouguenast, est en entraînement électrique (batterie du tracteur) pour les éléments semeurs et hydraulique pour la turbine. Il est équipé de double micro-granulateurs permettant un apport devant les éléments semeurs et autour de la graine, avec chacun leur doseur. Le semoir est équipé de fertiliseurs à disques et d’une tête de répartition car l’engrais est placé dans la trémie frontale. La herse Sulky de ce combiné «fait du bon boulot et laisse un sol bien nivelé», d’après les observations des premiers utilisateurs.

1,5 ha/h

Le fissurateur Bonnel est doté de six dents, chacune avec un réglage de profondeur hydraulique sans sécurité. Sur labour, seules les dents derrière les roues du tracteur sont utilisées. La trémie frontale sert aussi de tasse-avant, avec ses quatre roues gonflées à l’eau qui s’ajoutent à 500 kg de masses. Elle est équipée d’une deuxième petite trémie avec son doseur pour le semis de petites graines comme le trèfle.

Le combiné est monté sur un tracteur New Holland

La cuma de la Vallée du Lié se familiarise avec son combiné de semis 4,50 m.

Le tracteur est un New Holland T7 275, gonflé à l’eau à l’avant. Le semis se fait à 6,5 km/h pour bien préparer le lit de semence. Le débit moyen, temps de remplissage compté, est de 1,5 ha/h. Dans le groupe, la réflexion avance pour équiper le tracteur de l’autoguidage et pouvoir faire la coupure de rang. Le boîtier du semoir est à la norme Isobus et permet d’enregistrer chaque adhérent et sa surface. La facturation sera établie en fonction du temps et de la surface pour le semoir.

A Plénée Jugon, la coupure de rang et même la modulation de dose sont des possibilités déjà actives avec le combiné 6 m traîné de la cuma l’Avenir. En option, leur herse Lemken est équipée de disques latéraux permettant un très bon nivellement entre passage. Les dents sont rechargées en carbure. Le réglage rouleau et barre niveleuse est simple et rapide. Les efface-traces d’origine n’étant pas assez robustes, la cuma montera des efface-traces Kuhn en remplacement.

écrans en cabine tracteur au semis

Le boîtier Isobus Monosem est agréable à utiliser.

Le semoir 8 rangs Monosem est à entrainement électrique (Monoshox NG+M). Les éléments semeurs sont équipés de chasse-débris rotatif. Le semoir n’a pas d’équipement de fertiliseurs mais dispose de microgranulateurs. Le boîtier Isobus est agréable à utiliser avec son écran couleurs.

Le tracteur, un Fendt 933, est équipé d’une masse avant (1,4 t) et du télégonflage pour appliquer une pression de 0,8 bar au champ. Il est aussi doté d’un équipement d’autoguidage moyennant un abonnement au RTK de 700 €/an. Ce système nécessite aussi de tracer chaque parcelle sur le boîtier du tracteur et celui du semoir pour être valorisé. La vitesse de travail est de 8 km/h et permet un débit de 3 ha/h en parcelle correcte, pour une moyenne à 2,5 ha/h. L’activité de semis de maïs est de 230 ha et le semis céréales-colza de 300 ha. Le semoir Solitaire 25 sera aussi utilisé avec le Rubin pour 300 ha de semis de couverts végétaux.

Entraid Vidéos

L’ambiance studieuse du Salon aux champs

[Sima 2019] Incroyable ! Nous avons joué à Super Mario Bros sur l’IntelliView d’un tracteur New Holland !

[Sima] 1, 2, 3, 4…et X, les tendances marquantes de l’édition 2019

Ping pong avec Stéphane Nogues

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement