[Doubs] Un nouveau président et 5 épandeurs à la cuma de la Montagne d’Amancey

En région
épandeurs Samson : renouvellement de 5 machines

Après 16 ans de présidence de la cuma de la Montagne d'Amancey, Gillou Maréchal passe la main à Armand Mareschal.

05/10/2018 - 16:00

Il y a du changement à la cuma de la Montagne d'Amancey dans le Doubs, avec l'arrivée d'un nouveau président, Armand Mareschal, et le renouvellement de l'ensemble des épandeurs du groupe.

Partagez cet article: [Doubs] Un nouveau président et 5 épandeurs à la cuma de la Montagne d’Amancey

Cette année, l’ensemble des épandeurs de la cuma de la Montagne d’Amancey ont été renouvelés. La cuma a choisi des épandeurs Samson pour sa qualité d’épandage et sa conception. Ce n’est donc pas moins de 5 machines (4 SP 15 et 1 SP11) qui sont arrivées début septembre. Cette commande représente une première pour le constructeur. En effet, il n’avait jamais placé 5 épandeurs sur un même bon de commande!

Le constructeur et son revendeur étaient présents, accueillis par une vingtaine d’utilisateurs pour la mise en route du matériel. L’ensemble des instructions techniques et d’entretien ont été données. Les adhérents ont pu ensuite découvrir, en salle, le fonctionnement des boîtiers de commande dont chaque épandeur est pourvu, et plus particulièrement le réglage du débit proportionnel à l’avancement.

épandeurs Samson : la cuma de la Montagne d'Amancey devant ses machines

La cuma de la Montagne d’Amancey et ses nouveaux épandeurs Samson.

La Montagne c’est plus de 600.000 euros de chiffres d’affaire pour une soixantaine d’adhérents. Ils utilisent un service complet à travers un groupement d’employeur lié à la cuma.

Rester fier de la qualité de service de la cuma

Dans cette cuma on ne tergiverse pas sur l’intérêt de regrouper les matériels de même nature en activité. Cette méthode permet de mutualiser les prix, de pouvoir adapter le matériel à la topographie, de toujours disposer d’un outil en cas de panne mais aussi d’appuyer les négociations lors des renouvellements.

Cependant et comme le rappelle justement son président, il ne faut pas banaliser cet investissement de près de 180.000 euros, qui s’inscrit dans un renouvellement continuel du parc (valet de ferme, combiné de semis, charrue, tracteur…). Il faut rester fier du service de qualité que la cuma continue à offrir à ses adhérents grâce à l’implication et au respect de tous.

Gillou Maréchal passe la main

L’actualité de la cuma de la Montagne d’Amancey est aussi marquée par un changement à sa tête. Après 16 ans de présidence et quasiment un temps plein bénévole sur la cuma, Gillou a passé la main cette année. D’un Maréchal à l’autre à une lettre près… C’est Armand Mareschal qui lui succède. Armand est un cumiste dans l’âme, un coopérateur discret et impliqué dont les proches disent qu’il fait passer le groupe avant ses propres intérêts.

C’est toujours avec ferveur et conviction que Gillou Maréchal prononçait ses discours, toujours bien préparés, comme ses réunions, ses ordres du jour. Tout était travaillé, précis, méticuleux et le travail avançait à bon rythme. Pas de réunionites, une recherche d’efficacité et un point d’honneur à faire passer qu’une des clés c’est le respect; respect du matériel, des adhérents, des salariés ou des partenaires.

En cuma, économiquement on y gagne parfois et on y perd aussi mais cela crée un équilibre. Humainement, la balance tend systématiquement vers le positif.

Plus d’actualités à lire sur: Cuma Bourgogne Franche-Comté.

Emilie Castang
Publicité
Simple Share Buttons