ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Tracteur: gare à l’excès de détention!

Partager sur

Tracteur: gare à l’excès de détention!

Avec l’augmentation du prix des tracteurs, les agriculteurs peuvent être tentés par la conservation d’un matériel vieillissant au delà de la période d’amortissement. Un pari risqué qui peut entraîner des frais d’entretien conséquent.

Face à la hausse des coûts d’achat du matériel et de l’entretien, il faut étudier les chiffres. Et ne surtout pas cesser les renouvellements.

Qu’est-ce que l’excès de détention d’un tracteur ou d’un matériel agricole? Le coût de la panne, «c’est celui de la réparation cumulé à celui de la solution de rechange pendant que son matériel ne tourne pas», avertit Christopher Brachet, animateur de la fdcuma du Morbihan, sans omettre «la charge morale et mentale» qui pèse sur le responsable devant trouver des solutions et gérer les dérèglements de toute une organisation. Ainsi, Christopher Brachet conseille surtout «de travailler avec du matériel performant, qui ne tombe pas en panne». Il cite l’exemple réel d’une cuma qui avait prolongé la détention d’un épandeur à fumier au-delà de l’amortissement pour constituer de la trésorerie. «En fin de compte, ils ont fait face à des frais d’entretien supérieurs à l’annuité de l’année précédente, et ils ont tout de même renouvelé le matériel.»

Anticiper et éviter l’excès de détention du tracteur

L’expérience n’a donc pas été gagnante, mais elle a été riche d’enseignements pour la coopérative qui, quelques années plus tard, a fait le choix inverse pour un round-baler. «Ils ont anticipé le renouvellement en analysant un devis et les références telles que le guide des prix de revient qui indiquent qu’en cinquième année, ce type de matériels peut demander beaucoup de frais d’entretien.»

Ainsi le conseiller retient une stratégie à adopter face au contexte de hausse des prix du matériel: miser sur l’analyse prévisionnelle et la comparaison de simulations.


Rayons X

Cet article et ses données sont issus d’un travail d’enquête et d’étude économique publié dans l’univers Rayons X en Juillet 2022. Six tracteurs de 200ch sont passés au scanner économique de la rédaction d’Entraid. Restez connectés, le dossier sera mis à jour tout au long de l’été.