Une drôle de faneuse conçue en Australie

Au lieu de secouer ou de retourner les andains d’herbe, la Multi-Ted 12-6 les refend en deux pour un séchage tout en douceur. Une curiosité australienne pour fourrages fragiles.

Martin Morona a reçu un prix pour cette innovation au Henty Machinery Field Days (Crédit photo HMFD).

La faneuse Multi-Ted 12-6 du constructeur australien Berrima est dédiée aux fourrages fragiles de type luzerne. Elle a beaucoup de dents et une faible vitesse de rotation. Particularité: au lieu de secouer le fourrage, la faneuse Berrima refend simplement les andains en deux et déplace ces demi-andains vers du sol sec afin de finaliser le séchage. Elle travaille 3 andains à la fois. Le fourrage du centre est écarté suffisamment pour laisser la largeur du tracteur qui passera ensuite pour andainer. Celui des extérieurs est, pour sa part, ramené vers le centre. Le châssis télescopique de la 12-6, taillée pour 3 andains, permet d’adapter la machine à différentes largeurs de coupe des faucheuses conditionneuses. Ce matériel a reçu ces jours-ci un prix de l’innovation («Greater Hume Shire Award»), au salon australien Henty Machinery Field Days.

 

faneuse Berrima

Principe de fonctionnement (document constructeur).

retourneur d'andains CCM

On pense à ce retourneur multi-andains, inventé par un agriculteur dans le Sud-Ouest et industrialisé par CCM il y a quelques années. Il avait participé à plusieurs événements du réseau cuma. Il déplaçait gentiment le fourrage, mais sans aller jusqu’à séparer l’andain en 2. Le constructeur italien Borello avait aussi présenté un retourneur similaire.

Entraid Vidéos

Un cueilleur articulé pour lutter contre la pyrale chez Geringhoff

Hardi prépare un « snipeur d’adventices »

New Holland T6 Methane Power, une série commercialisable en 2020

Kubota dévoile la 3e génération de tracteurs M7

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement