Greenpeace soutient des projets agricoles

La célèbre association écologiste s’est associée au réseau des Biocivam et des Fadear l’année dernière pour sélectionner une poignée de projets à vocation agricole et les soutenir via des opérations de financement par des donateurs internautes.

La page d'accueil du site de crowdfunding de Greenpeace.

L’initiative de « crowdfunding » (financement par la foule) compte aujourd’hui quatre succès à son actif :

 

  • «Haies d’honneur» en Normandie : projet financé à hauteur de 21234€ (777 donateurs), impliquant 3 agriculteurs normands désireux de replanter 10 km de haies dans leurs parcelles pour ré-enrichir la biodiversité et les populations d’auxiliaires, freiner les vents, améliorer la structure des sols et améliorer la circulation de l’eau.
  • «Un toaster en Vendée» : opération destinée à financer une partie de l’achat d’un toaster à graines protéagineuses (soja, féverole, lupin), produites sur les exploitations d’éleveurs vendéens souhaitant améliorer l’autonomie alimentaire de leurs exploitations laitières, et améliorer la traçabilité de leurs produits. Ce projet très collectif a permis de rassembler 22467€ (519 donateurs), sur un total de 125000€ (et qui a aussi bénéficié d’un soutien Feader/Région).
  • Un appui au développement de la Maison des semences paysannes du Lot, pour 22110€ (693 donateurs).
  • Appui au financement du diagnostic «agriculture paysanne» de 24 agriculteurs en région Centre, pour un montant de 20728€ (558 donateurs).

Les dons bénéficient de contreparties (mention des noms des donateurs en remerciements, paniers de produits, visites d’exploitations).

Plus d’infos sur les projets financés ici.

Entraid Vidéos

S’installer en cuma, c’est plus sympa

Semer les couverts végétaux avec un broyeur

Un tracteur John Deere 8R autonome au CES de Las Vegas

Zapping vidéo: nos plus belles images de 2021

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement