Grégoire Besson sur le terrain avec un nouveau déchaumeur

Nouveautés
déchaumeur Grégoire Besson DDIHC

Nom provisoire : DDIHC, semis de couvert en option.

17/04/2019 - 06:30

Grégoire Besson sera sur le terrain pour ses journées AMIS. Le constructeur présente à cette occasion un nouveau déchaumeur à grands disques.

Partagez cet article: Grégoire Besson sur le terrain avec un nouveau déchaumeur

Grégoire Besson a mis en place 9 journées au champ entre avril et juin 2019, en remplacement d’une présence au Sima. Il les a baptisées AMIS, comme «agronomie, machines, innovations, services». Le constructeur y présente ses usines, sa stratégie de services, notamment l’extension de garantie Serenity+. Et bien sûr sa gamme de matériels. On note l’arrivée d’un déchaumeur lourd, qui sera officiellement lancé à l’automne. Il n’a pas encore d’appellation commerciale, seulement un nom de code: DDIHC. Il reçoit des disques de 620 mm, pour 6 ou 7 mm d’épaisseur. Ils sont capables de travailler profond et d’enfouir des gros volumes de végétaux. Ces disques sont montés par paire sur des supports dotés d’une sécurité non-stop à ressort. Le rouleau se règle depuis la cabine par l’hydraulique. Le modèle de 3 m possède 24 disques, pour un poids d’environ 2,7 t.

 

déchaumeur Grégoire Besson DDIHC

Un ressort par paire de disques.

DDIHC ou Normandie

Grégoire Besson avait précédemment un déchaumeur à grands disques, le Reflex, avec une sécurité à lames de ressort, mais il n’est plus fabriqué. Pour ceux qui préfèrent des disques plus petits, le constructeur propose le Normandie, à disques de 460, 510 ou 560 mm. Ces derniers sont montés individuellement sur des boudins en élastomère. Ils sont disponibles en crénelage fin (déchaumage superficiel) ou plus marqué (travail profond). Le Normandie existe en 3 à 12 m, de quoi coller à une large plage de puissances.

déchaumeur Grégoire Besson Normandie

Normandie : le petit frère.

Publicité
Simple Share Buttons