ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Phytobac en cuma : être « clean »

Partager sur

Phytobac en cuma : être « clean »

La loi sur l'eau et le code de l'environnement sont clairs : tout polluant ne doit pas être déversé ou jeté dans les eaux superficielles et cours d'eau. Et tout détenteur de déchets polluants est tenu d'en assurer ou d'en faire assurer l'élimination ...

En Charente–Maritime, la cuma du Vendier à Marsais présidée par Didier Clerc réfléchit à un projet d’équipement adapté. Objectif: répondre aux attentes des adhérents qui ne disposent pas des moyens nécessaires pour répondre à la réglementation. Le projet a l’étude concerne huit adhérents de la cuma. Leur souhait étant de disposer d’une installation répondant aux normes, simple d’utilisation et économique. Avec l’accompagnement de la fédération des cuma, les adhérents de la cuma du Vendier s’orientent vers une plate-forme polyvalente recevant à la fois les effluents phytosanitaires et autres eaux de lavage. Grâce à un système de séparation, les effluents phyto seront séparés puis traités via un Phytobac. Avant traitement ou épandage, les effluents passeront par un déshuileur afin de répondre aux normes de quantités d’hydrocarbures tolérés. N. Figeac