Plastisemeuse à la cuma des Centours : semis de maïs sous plastique Samco

Les adhérents de la cuma Des Centours apprécient grandement le supplément de rendement apporté par le semis sous plastique (vidéo en fin d'article). Cette technique a toutefois des contraintes. Le groupe possède depuis 3 saisons une plastisemeuse Samco 6 rangs, qui sème environ 250 ha par an.

Cet équipement permet au maïs de se développer dans une sorte de serre, et autorise donc de semer plus tôt, avec des indices 500 au lieu de 300 ou 350.

Points forts
– Supplément de rendement (30-40 q/ha)
– Evite l’engrais starter
– Réduit le risque de manque d’eau
– Protège les jeunes semis de la battance
– Récolte plus précoce
– N’empêche pas la localisation d’azote en végétation

Points faibles
– Surcoût d’environ 400 €/ha (un seul fournisseur de plastique),
– Impose une très bonne protection au départ contre les adventices et les limaces, et ne protège pas des corbeaux,
– Demande un terrain sain, bien préparé et propre (sans gros débris végétaux),
– Nécessite un tracteur dédié et un chauffeur habitué
– Faible autonomie pour le désherbage.

Plus de détails dans le mensuel Entraid’ de mai 2014

Vidéo

Entraid Vidéos

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

Epandage de précision: difficile en zone de montagne

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement