Renouvellement du groupe de fauche à la cuma de Blain

Le nouveau combiné de la cuma de Blain, pionnière en Loire-Atlantique, se compose de deux faucheuses Claas portées avec conditionneurs à doigts de 3m de largeur de travail : une frontale Disco 3100 FC et une portée arrière Disco Contour 3100 C.

La cuma en est à son second groupe de fauche qui remplace trois faucheuses traînées Kuhn de 3m. Ce type d’équipement est apparu comme une nécessité car les trois faucheuses traînées monopolisaient les trois chauffeurs et les tracteurs en période de foin.


Ce qui était un lourd handicap au moment des chantiers d’ensilage, labours, semis de maïs… qui se déroulent à la même période. Le groupe de fauche a permis de libérer des chauffeurs et des tracteurs. Il requiert cependant un tracteur de minimum 140 cv. Le débit de chantier est d’environ 4 ha/he avec une vitesse moyenne de 11,5 km/h à 1000 trs/min. Le coût facturé (Tracteur, MO, faucheuses) est de 190€/heure soit 50€/hectare. « Désormais nous pouvons faucher plus tard le matin, sans rosée, afin d’avoir une meilleur qualité de coupe et de foin séché, tout en respectant les demandes des adhérents » souligne le salarié Arnaud Gauthier. Le groupe de fauche représente une vingtaine d’adhérents pour 600 hectares par an.

Antoine Heulin

Entraid Vidéos

Epandage de précision: difficile en zone de montagne

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement