«Toper» les nouveaux élus

En parallèle des actions fédératives en cours, les membres de la frcuma Nouvelle Aquitaine en AG le 23 juin, veulent aussi rencontrer les parlementaires, dont beaucoup sont de nouveaux élus…

La Frcuma Nouvelle Aquitaine, réunie en assemblée générale le 22 juin, a insisté sur l’opportunité de rencontrer les nouveaux parlementaires.

Dans l’actualité récente et l’humeur ambiante, les campagnes électives ont pris beaucoup de place ces derniers temps.  Cette phase démocratique va s’achever à l’automne prochain avec les élections sénatoriales programmées en septembre (renouvellement pour moitié de la chambre haute). Et dans la continuité du renouvellement de l’exécutif, des préfets pourraient changer aussi…

Moins d’élus du monde agricole

Les cuma de Nouvelle Aquitaine veulent rencontrer ces nouveaux élus et représentants de l’Etat, dont une proportion croissante ignore la réalité profonde de l’agriculture. Pour le réseau cuma, il s’agit de montrer que la coopération de proximité est l’une des voies appropriées pour surmonter les enjeux en cours qui bousculent le monde agricole. Marc Chapolard, président de la fédération régionale, s’est exprimé aux côtés des représentants des fédérations de proximité pour agir en ce sens dans les prochains mois. Cela passera par une démarche coordonnée au niveau de la région. Des contacts devraient être pris en premier lieu auprès des attachés parlementaires.

Entraid Vidéos

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement