A l’abri en cuma

En région
cuma, Châteauponsac, Toaster, emboudineuse, hangar, bâtiment, Balledenchonne,

Le nouvel hangar de la cuma cantonale de Châteauponsac a ouvert ses portes à l’occasion de l’assemblée générale de la Fdcuma le 16 mars

21/03/2017 - 09:24

Le 16 mars, la Fdcuma de Haute-Vienne a organisé son assemblée générale à Châteauponsac. Les participants ont pu visiter les récentes infrastructures des cuma locales

Partagez cet article: A l’abri en cuma

Régis Cacaud, le Président de la cuma cantonale de Châteauponsac a exposé lors de l’assemblée générale annuelle des cuma de Haute-Vienne, les contours de son groupe né en 1985. C’est depuis 2015, le troisième homme à occuper ce poste après Bernard Imbert puis Jean-Claude Puigrenier.  Créée autour de l’achat d’une ensileuse, la cuma a progressivement étoffé ses activités en lien avec les deux autres cuma locales : Balledenchonne et Châteauponsac. Un salarié en groupement d’employeurs vient épauler les chantiers.

Le choix du neuf

La cuma vient de franchir une étape déterminante l’an passé en inaugurant son nouveau bâtiment de 714 m 2 configuré en 7 travées de 6 m, dont une partie entièrement bardée. La municipalité s’est mobilisée pour vendre le terrain situé en sortie d’agglomération à un prix raisonnable (7000 €). « En partant sur du neuf, nous avons pu ériger un bâtiment fonctionnel » explique le Président. L’investissement s’élève à près de 125 000 € (permis de construire, fondations, terrassement, bâtiment, dallage, clôture et portail). Côté financement, la cuma a pu compter sur une subvention de 22 5000 € (Feader et Conseil Régional), un prêt MTS à taux bonifié de 23 000 €, des autres emprunts pour 67 000 €. Amorti sur 20 ans, la charge de cet investissement pèse très peu sur les coûts de facturation aux adhérents.

Un bâtiment évolutif

On pourrait très bien imaginer à l’avenir, aménager un atelier, une salle de réunion, une aire de lavage collective … Mais pour l’instant, les responsables ont décidé de lever le pied après cette étape importante dans un climat économique morose qui ne pousse guère à lancer de nouveaux projets.  D’ores et déjà, les participants à l’assemblée générale ont pu se mettre à l’abri le 16 mars dernier pour assister à une présentation sur le principe du toaster à grains par les Etablissements Hervé (Vendée), puis à une démo de l’emboudineuse de la cuma cantonale.

 

Publicité
Simple Share Buttons