Mécalive 2024 : le temps fort dont « nous avions besoin »

Partager sur

Mécalive 2024 : le temps fort dont « nous avions besoin »

Les démonstrations de Mécalive ont réunit une vingtaine de matériels.

Autour des matériels et de la technique, les cumistes aux alentours de Beuzevillette se sont mobilisés dans un événement qui remet l’humain au cœur de tout. Bilan de Mécalive 2024.

Les agriculteurs en questionnement, à propos d’épandage ou de semis notamment, trouvaient des réponses sur Mécalive. Pour les cumistes locaux, le 16 mai concluait un cycle de préparation de plusieurs mois. L’impressionnant dispositif déployé pour cette journée récompensait l’énergie engagée. Bilan de Mécalive 2024.

Bilan de Mécalive 2024 : l’interview vidéo de Gaëlle Guyomard

Mécalive a réuni « toutes les machines »

Gaëlle Guyomard est présidente de la cuma de la Voie romaine, cuma dont le bâtiment jouxte le champ où s’est construit le salon éphémère. Elle illustre : « Ça fait deux ans que notre cuma est sur le sujet du semis direct. » Parmi les nombreuses interrogations du collectif à propos d’une telle activité, figure celle du matériel. « Quel semoir répondra le mieux attentes des agriculteurs intéressés ? Car il existe une multitude de semoirs possibles. Je trouve que pour une fois, nous avons l’occasion de voir toute la gamme de ces matériels. »

Echanges sur le Mécalive 2024

Ce 16 mai 2024 devrait relancer un élan des réflexions collectives.

Une ampleur remarquable

En effet, les visiteurs pouvaient comparer les solutions, les prix… autours des huit semoirs mis en action lors de la démonstration dynamique. Côté épandage des effluents organiques, solides ou liquides, le plateau proposait une gamme encore plus large de technologies allant du rétrofit de la petite tonne de la cuma de la Voie romaine, aux automoteurs.

Tonne rétrofit de la cuma locale Mécalive 2024

La démonstration épandage mettait en avant diverses solutions d’évolution. La tonne à lisier de la cuma de la Voie romaine portait, par exemple, une rampe à pendillards Mastek.

La présidente de coopérative retient surtout de cette journée, la dynamique qu’elle enclenche. Nous sommes nombreux à avoir été sollicités pour être bénévoles. Nous sommes tous là et contents d’être là. » En générant ainsi du lien humain, ce Mécalive restera un temps fort sur le territoire dont « nous avions besoin. »

Pour plus d’information, retrouvez aussi ces articles sur www.entraid.com :