Les couvertures d’Entraid magazine auxquelles vous avez échappé !

Le studio de création d'Entraid propose, chaque mois, mille et une idées pour faire la meilleure couverture. Voici les tops et les flops auxquels vous avez pu échapper.

Les couvertures d'Entraid magazine 2016 auxquelles vous avez échappé.

Découvrez 5 couvertures d’Entraid magazine auxquelles vous avez échappé. Certains des visuels créés auraient pu faire la couverture du mensuel, d’autres pas du tout… et vous comprendrez pourquoi.

1 – A trop chercher

couverture du mensuel Entraid de juin 2016

Voici un premier essai très graphique de la couverture du mois de juin 2016 d’Entraid Magazine. Esthétique, mais peu connoté agricole.

En juin 2016, le dossier de la rédaction portait sur les solutions pour financer l’innovation et la recherche appliquée sur son exploitation. L’idée principale de départ était de faire ressortir dans cette Une le côté labo de R&D de l’exploitation agricole et la modernité des process mis en place par de nombreux groupes d’agriculteurs.

D’un premier jet très graphique, le choix éditorial s’est resserré autour de ce qui constitue la richesse de la recherche : le groupe. Que ce soit par la richesse de l’échange et du partage ou le fait d’assumer à plusieurs des risques techniques ou financiers.

Retrouvez, en cliquant sur ce lien :  le dossier complet des compléments au mensuel Entraid de juin 2016

OUEST-Couv-JUIN-OK.indd

La vrai Une, un groupe réunit autour d’une problématique, d’un projet et d’une envie commune de progresser.

2 – James Bond ne sort pas vainqueur à chaque fois

couv-juillet-hs_jbond

007 ne gagne pas toujours, cette fois-ci par exemple.

Un rouge coucher de soleil, un tunnel à la James Bond…. Quel est le rapport avec la mise à la une de l’essai du tracteur Valtra N ??? Euh…. D’un point de vue du sens… difficile de faire le lien. Ce n’est pas un tracteur anglais. Il est certes polyvalent et pleins de ressources, mais Delphine l’une des graphistes de la rédaction s’emballe quelques fois. Nous sommes restés sur un ton plus sobre avec une couleur rappelant l’or (les moissons), les jeux olympiques qui se sont déroulés en juillet / août 2016 et rappeler que le Valtra N174 a été distingué sur le plan européen dans différents classements comme meilleur tracteur de sa catégorie.

Retrouvez, en cliquant sur ce lien :  le dossier complet des compléments au mensuel Entraid de juillet 2016

OC-Couv-JUILLET-OR-Les4-OK.indd

La vraie couverture du mensuel des mois de juillet / août 2016.

3 – Quand la graphiste se lâche

Couv-OCT-encoursBis.indd

Un problème avec la couleur jaune ?

Superposition d’idées, des calques d’effets et overdose de jaune. L’inspiration du mois d’octobre était comment dire… électrique. Alors comment mettre en avant l’essai au champ de la presse haute densité New Holland Isobus Class III ? Un condensé de technologies au service de l’agriculteur. Voici le résultat avec des couleurs à la fois vives et une ambiance futuriste.

Retrouvez, en cliquant sur ce lien :  le dossier complet des compléments au mensuel Entraid de octobre 2016

Couv-OCT-OK.indd

Une couverture d’octobre 2016 pleine de mouvement.

4 – Innovations

couv-dec-2016-hs-danseuses

Les folies fermières 2016 font l’animation dans les fermes.

En décembre 2016, Entraid a brisé tous les codes de la presse agricole avec un numéro bicolore noir et rose. Innovation, conseils et solutions anti-crise, voilà les valeurs que nous véhiculons à travers une couverture originale : noire et rose. Au départ, nous avons testé les « Folies Fermières », ce cabaret agricole au rayonnement régional. Au risque de donner une image trop provoque et décalée, nous avons préféré jouer sur la vie en rose, des lunettes.

Retrouvez, en cliquant sur ce lien :  le dossier complet des compléments au mensuel Entraid de décembre 2016

A lire également : [Entraid Magazine décembre 2016] A la fois noir et rose

couv-dec2016

Retrouvez notre dossier pour voir la vie en rose en cliquant sur l’image.

5 – Révolution agricole

couv-janv-millet-hs

Réinterprétation de notre graphiste du tableau de Millet. Qu’en pensez-vous ?

Janvier 2017, une nouvelle année, de nouvelles résolutions et des révolutions agricoles. Nous voulions illustrer l’évolution/révolution numérique en revisitant un tableau de Millet « Les planteurs de pommes de terre ». Avec une première version proche de l’apocalypse, nous avons décidé d’être moins décalés et plus proche de la réalité… plus sensée et robotisée.

Retrouvez, en cliquant sur ce lien :  le dossier complet des compléments au mensuel Entraid de janvier 2016

Couv-Janv2017-OK.indd

En exclusivité Entraid, la couverture du mensuel de janvier 2017 !

Entraid Vidéos

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement