Crise agricole : « Les Français ont oublié qu’une agriculture familiale ne va pas de soi »

Le national
francois-purseigle-ensat-frederic-maligne

Le sociologue des mondes agricoles François Purseigle, photographié pour Entraid par Frédéric Maligne.

05/04/2016 - 09:33

Le sociologue François Purseigle a répondu aux questions du site lemonde.fr sur la crise du monde agricole. La seule catégorie socioprofessionnelle, analyse-t-il, « à être entrée aussi brutalement en minorité ».

Partagez cet article: Crise agricole : « Les Français ont oublié qu’une agriculture familiale ne va pas de soi »

François Purseigle, enseignant et chercheur à l’INP – Ensa de Toulouse et à Sciences Po Paris, analyse finement la crise agricole, rappelant par exemple que « les Français ont oublié que l’agriculture, notamment familiale, ne va pas de soi. »

« Avoir des agriculteurs à l’échelle des territoires, cela signifie vouloir mettre en place des politiques publiques le permettant. Cela a un prix. Avoir des agriculteurs qui aménagent l’espace, cela a un coût social, mais il faut savoir ce que l’on veut. Veut-on des espaces qui soient des landes, ou veut-on des territoires animés, des territoires qui produisent, qui offrent, bien d’autres choses au-delà de la production agricole ? »

Vidéo en intégralité ci-dessous :


Cette vidéo est également disponible sur le site www.lemonde.fr

Entraid a réalisé un article sur le parcours atypique du sociologue François Purseigle, à lire ici.

 

Publicité
Simple Share Buttons