L’évolution des compétences par la formation

La formation continue est un outil essentiel à disposition de tous les actifs agricoles. Elle permet l’évolution des compétences tout au long de leur parcours professionnel compte tenu du développement de l’ensemble des pratiques et de nouvelles technologies ou techniques.

La recherche d’économie de carburant ou le réglage de matériels font partie de l’offre variée en terme de formations proposées aux adhérents et salariés des cuma.

La fédération des cuma de l’Ain collabore étroitement avec le service emploi-formation de la chambre d’agriculture de l’Ain afin de proposer une grande diversité de formations aux agriculteurs et salariés agricoles. Cette mutualisation des compétences permet la promotion des offres à travers le guide annuel édité par la chambre d’agriculture. Et ainsi de rendre visible, auprès du plus grand nombre, des offres nouvelles qui n’étaient pas présentes jusqu’à présent dans l’offre départementale globale.

Des formations adaptées

Les métiers développés au sein des coopératives sont divers et variés, ils ne cessent de se transformer au gré des modifications réglementaires et techniques :

•les évolutions statutaires ou modifications des règles comptables des dernières années entraînent l’augmentation du niveau de responsabilité des dirigeants et introduit une obligation de formation ;

Les pratiques agricoles et l’évolution technologique des matériels dans un contexte de recherche de productivité permettent de proposer des formations sur l’utilisation optimisée des matériels de plus en plus onéreux.

Enfin, dans le cadre du dispositif national d’accompagnement des cuma, il est parfois intéressant de proposer des formations adaptées aux projets d’actions personnalisées des cuma car cela permet de mobiliser des moyens financiers afin de favoriser l’intervention d’experts.

Une offre variée

Depuis le début de l’année 2019, une offre variée de huit formations différentes a été proposée dont six sont engagées ou terminées. Elles ont permis de réunir cinquante agriculteurs et vingt-trois salariés agricoles. Les sujets abordés tels que les règles de fonctionnement et de gestion d’une coopérative, la recherche d’économie de carburant ou le réglage de matériels sont très larges et permettent de s’adresser à l’ensemble des personnes intervenant dans la production agricole. Nos organisations travaillent régulièrement avec les fonds de formations comme Vivea ou Ocapiat (résultat de la fusion entre le Fafsea et Opcalim) afin de trouver les meilleures formules pour soutenir les projets déposés et favoriser l’accès aux participants. La transition 2018-2019 s’est confrontée à la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle. De nombreuses modifications sur les modalités d’accès ou de prises en charges n’avaient pas été anticipées et devraient s’améliorer à l’avenir.

Faire connaitre ses besoins

Cette première année de fonctionnement est encourageante et l’offre pourrait s’étoffer dès 2020 en proposant de nouvelles formations techniques ainsi qu’un cycle centré sur le management et la gestion des ressources humaines.

Enfin, la fédération est également à l’écoute des besoins exprimés par les cuma et peut proposer des modules à la carte pour répondre aux attentes des coopératives.


Cet article est issu de spécial Ain de mai 2019.

Entraid Vidéos

Ai-je le droit d’interdire l’usage de son portable à un salarié?

Mécanicien en cuma, un métier riche

[Recrutement] Différencier compétence et aptitude

« Il faut communiquer! » OK, par où on commence?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement